Comment débuter en punch needle ?

IMG_3857C’est la grande folie du moment, et j’avoue si j’ai succombé, c’est un peu grâce au phénomène de mode, et à la simplicité et rapidité apparente de la technique… Apparente….! Lors de mon premier essai de punch needle je me suis vite rendue compte qu’il fallait connaître quelques petites astuces avant de pouvoir apprécier véritablement la technique ! Je vous livre donc ici mes découvertes et conseils pour vous lancer sereinement.

Tout d’abord un point sur le matériel : Ce n’est pas forcément évident de trouver des punch needles en stock, et il existe tellement de modèles d’aiguilles magiques (oui c’est son petit nom français !) qu’il est dur de faire son choix!

 

J’ai d’abord commandé ce modèle de punch needle sur le site de perles & co. Son prix n’était pas excessif (8€), en stock et avec un manche en bois. Grosse déception à la première utilisation : ma laine beaucoup trop fine pour cette aiguille, les trous beaucoup trop gros et compliqués à faire, et le tissu beaucoup trop résistant !

J’ai donc choisi d’investir dans une valeur sûre, un peu plus chère  (28€ ), celle que l’on voit partout : une punch needle « OXFORD n°14 » trouvée sur le site couserie créative. Je voulais à la base investir dans la n°10, mais elle n’était plus en stock… Bon à savoir : les chiffres (n°8, n°10 et n°14), sont en lien avec la longueur de l’aiguille, et donc la taille de la boucle que vous obtiendrez sur l’envers de là où vous piquez !

  •  Taille 8 LONGUE : boucle d’environ 1.2cm, à utiliser avec de la laine d’environ 6mm de diamètre.
  • Taille 10 COURTE : boucle d’environ 6mm, à utiliser avec de la laine d’environ 6mm de diamètre.
  • Taille 14 MINI : boucle d’environ 3mm, à utiliser avec de la laine d’environ 3mm de diamètre.

Pour le tissu, la toile conseillée pour cette technique est la « Weaver Cloth » mais, comme les aiguilles Oxford, difficile à trouver en stock en France. J’ai essayé de travailler sur une cotonnade basique, et je ne vous le conseille pas, la trame est trop serrée et rend le punchage très difficile (oui, je viens d’inventer ce mot). Ce que j’ai finalement adopté dans ma pratique ce sont les « langes » trouvées chez Hema. Relativement peu chères, facilement disponibles, et avec une trame assez lâche pour permettre de puncher facilement.

Vous aurez également besoin d’un tambour à broder (classique) ou pour les œuvres plus grandes un cadre en bois. Il est indispensable que le tissu soit correctement tendu pour travailler avec votre punch needle.

Enfin, il vous faudra également du thermocollant afin de fixer les boucles quand vous aurez terminé votre ouvrage.

Mes conseils une fois équipée :

IMG_4085

Une fois tout votre équipement rassemblé, vous allez pouvoir dessiner le motif désiré sur votre tissu. Vous pourrez avoir un rendu final avec des boucles (c’est l’envers de là où vous piquez) ou avec la laine tendue (l’endroit sur lequel vous punchez). Pour plus de détails sur comment débuter l’ouvrage, j’ai fait quelques stories à la une que vous retrouverez sur mon compte Instagram. Une fois le rendu final choisi (avec des boucles ou avec la laine tendue), vous pouvez commencer à piquer du bon côté (personnellement j’aime beaucoup le mélange des deux genres et j’aime bien alterner au sein d’un même ouvrage).

Pour un joli rendu voici quelques astuces :

  • essayer au maximum d’avoir un espace régulier entre les trous (surtout si c’est le côté « laine tendue » qui sera exposé)
  • Avoir un tissu bien tendu facilitera votre travail. N’hésitez pas à le retendre en cours de route.
  • Le brin de laine doit impérativement être lâche pour permettre à la boucle de se former. Si votre brin de laine est coincé, ou non libre, vous allez vite vous en rendre compte, les boucles ne se formeront plus correctement, et les points vont sauter.
  • Il est généralement conseillé de réaliser tous les contours de la forme avant de la remplir petit à petit (en faisant un escargot…). Je trouve ce conseil très juste pour les formes courbes, mais pour les formes plus géométriques je trouve ça plus joli et commode d’avancer ligne par ligne….

Une fois l’ouvrage finalisé, il faut recouvrir l’envers de thermocollant afin de fixer les brins de laines, et éviter que les boucles ne se défassent.

Ce sont des informations que j’ai glanées au fur et à mesure de mes lectures et de mon apprentissage. J’espère que ces conseils vous seront utiles. Si vous voulez découvrir mes conseils pour vous lancer en broderie, je vous conseille également cet article.

IMG_4080

punch needle

Une réflexion sur “Comment débuter en punch needle ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s