Head band Frida Khalo

2018-05-29-happyasabee-valentine-insta-Jonas-Jacquel-13

Head band Frida – Photo par Jonas Jacquel

Et voici le dernier tutoriel dans le cadre du challenge des makers organisé par Oui Are Makers. Vous le savez déjà, je suis dans l’équipe « las chiquitas » composée de Céline et Mathilde. Notre but lors de ce challenge est de vous faire voyager en Amérique Latine, et encore aujourd’hui tout particulièrement le Mexique et la célèbre Frida Khalo.

Sur cette photo, je porte le head band façon Frida, mais on peut aussi le porter de façon plus classique, je vous laisse découvrir les photos à la fin de l’article !

Le head band est très facile et rapide à faire. Si vous êtes débutante en couture, c’est un projet idéal pour vous lancer, et si vous êtes expérimentée, c’est l’occasion idéale d’utiliser vos chutes !

 

IMG_8040

 

Pour ce head band, all you need is :

  • Du tissu (140 * 6 cm)
  • Une machine à coudre
  • Des ciseaux
  • Du fil et une aiguille
  • Une règle

 

 

 

Dans un premier temps, découpez deux longues bandes de tissu de 140 cm sur 6 cm. Imprimez le gabarit et placez-le aux extrémités du rectangle. Coupez l’extrémité en suivant le gabarit.

 

Positionnez les deux bandes endroit contre endroit. Assemblez-les à la machine en commençant la couture au milieu d’un des côté. Cousez tout du long à 5 mm du bord du tissu. Terminez votre couture à environ 5 cm de la ou vous l’avez commencé afin de laisser une ouverture sur le côté du head band.

 

Crantez les extrémités. Retournez ce long tube de tissu à l’aide d’un stylo, d’un pic ou comme moi d’un pinceau. Repassez le head band presque terminé sur toute la longueur.

IMG_8063

Plus que quelques points de couture à la main pour une finition parfaite, et TA-DAMM, admirez le résultat!

 

Un grand merci à Jonas Jacquel pour les photos, et si le head band vous plaît et que vous n’êtes pas couturière, je vous donne rendez-vous très rapidement sur Instagram, il paraît qu’un joli concours se trame…

Pochette de costume pour Mr J.

Vous avez peut-être suivi mon après-midi « fanion » sur Instagram récemment : des amis m’ont sollicité pour les aider à confectionner des guirlandes de fanions pour leur mariage. Ils ont acheté un assortiment de 4 jolies cotonnades au marché Saint Pierre et tout prédécoupé avant de venir. Ils avaient optimisé leurs découpages, mais il restait quand même quelques (très petites) chutes. Trois guirlandes de 20 mètres de jolis fanions plus tard, Mr. J et moi avons eu l’idée de confectionner une pochette assortie pour l’accompagner à son mariage cet été.

IMG_5767

 

Pour cette pochette, all you need is :

 

  • Des chutes de tissus
  • Du thermocollant ou de la percale thermocollante
  • Un fer à repasser
  • Une machine à coudre
  • Des ciseaux
  • Le gabarit

 

Dans un premier temps, imprimez le gabarit ici  (ou alors tracez un rectangle de largeur 9,4 cm, hauteur 13,2 cm avec l’une des extrémités en pointe), et reportez-le sur le thermocollant ou la percale de coton thermocollante. Découpez la pièce.

 

Sélectionnez vos deux tissus préférés.  Positionnez la pièce thermocollante face rugueuse sur l’envers de l’un des tissus. Repassez 10 à 15 secondes la pièce sans vapeur pour la thermocoller.

Positionnez vos deux tissus endroit contre endroit (l’un des tissus possède la pièce de percale thermocollée, l’autre est ‘vierge’). Placez le tissu avec le thermocollant face à vous et suivez les contours de la pièce thermocollée pour la couture. Attention à bien suivre les contours et à coudre tout au bord du thermocollant. Laisser un espace d’environ 3 cm sans couture sur le côté de la pochette (entre les deux petits tirets sur le gabarit).

Découpez les tissus en laissant une marge de 0.5 cm tout autour de la couture. Crantez les angles. Retournez la pochette par l’espace non cousu. Repassez.

Reste la partie la plus laborieuse du tutoriel (mais promis c’est super rapide, et c’est la seule solution pour avoir une pochette avec de jolies finitions) : coudre à la main les trois centimètres laissés sans couture.

Et TA-DAMM admirez votre travail (et le futur marié!)

IMG_8393[1]

La pochette que je viens de coudre part rejoindre Mr J. sans tarder, mais le DIY est tellement rapide et simple que je vais m’empresser d’en faire une nouvelle pour Mr O.

Mariage – Le cousu/brodé main

IMG_5182Dans mon précédent article je vous parlais de notre choix de réaliser nous mêmes nos faire-parts afin de pouvoir décliner nos motifs sur l’ensemble de nos supports.

Et ça commence avec le porte-alliances que j’ai brodé moi même (au bord de la piscine lors de mes vacances à Singapour… il y a pire comme conditions !). Les étapes à suivre : reproduire votre motif sur un tissu à l’aide d’un stylo s’effaçant à la chaleur, puis broder. Point de chainette, point de tige et point de nœud pour arriver au joli résultat souhaité. J’ai ajouté deux rubans, et laissé la broderie dans son cercle. J’ai longuement hésité à transformer la broderie en coussin mais je ne trouvais pas l’idée assez rock’n’roll!

photographe-reportage-dijon-bourgogne-mariage-wedding-valentine-jonas-jacquel-233.jpg

Concernant la couture, j’étais partie dans l’idée de me coudre moi-même LA robe de mariée (comme pompomlife). Pour être sûre du modèle dans lequel je voulais me lancer, je suis allée en essayer dans deux magasins dijonnais, et je suis complétement tombée sous le charme de cette robe rembo styling. J’ai tout de suite su que c’était celle-là qu’il me fallait, et son budget restant à peu près raisonnable, j’ai totalement abandonné l’idée de coudre la robe toute seule (et puis il faut le dire, j’aurais fait moins bien qu’eux !).

Pour satisfaire  mon envie de cousu main malgré tout, je me suis chargée de ma tenue de mariage civil. J’ai donc opté pour un tutu et un sweat brodé. Sweat en duo avec Mr O. brodé main of course. Super rapide à réaliser, j’ai adoré faire cette broderie à partager. Et nous avons pu la porter de nouveau pour le brunch du lendemain.

 

Pour le tutu, j’étais tombée sous le charme de ce tulle brodé acheté à un prix défiant toute concurrence. J’ai réalisé ma doublure dans un ancien t-shirt (#upcycling forever !), et pour un effet aussi fluffy comptez 4 épaisseurs de tulle.

Photographe-reportage-dijon-bourgogne-mariage-wedding-valentine-jonas-jacquel-102

Enfin, pour avoir chaud le jour J (hiver oblige), j’avais envie d’une cape pour la sortie d’église. Ne trouvant rien à mon goût et à prix raisonnable, je me suis lancée dans la couture d’une cape Thelma de wear lemonade. Je l’ai cousue dans un lainage blanc plumetis et doublé avec une fausse fourrure, le tout trouvé chez Mondial tissus. J’ai légèrement modifié le patron, en le raccourcissant au niveau des ouvertures des manches, pour que ce soit plus élégant avec ma robe longue.

 

Toutes les photos de cet article ont été prises par LE photographe attitré, Jonas Jaquel, et j’attends avec impatience que tous les remerciements soient postés pour vous en montrer davantage !

Une broderie citronnée pour une robe vitaminée

 

imageAvec l’organisation du mariage, j’ai eu nettement moins le temps de coudre ces derniers mois. Mais comme je viens de recevoir ma nouvelle (et toute première !) surjeteuse, l’envie de coudre est revenue très très rapidement, et j’essaye de réaliser toutes les idées que j’ai en tête !

J’avais envie depuis longtemps d’une nouvelle robe Frida de chez wear lemonade. C’est déjà la troisième que je couds, et je ne m’en lasse toujours pas : rapide à coudre, et super agréable à porter. Comme beaucoup de personnes j’ai effectué quelques modifications sur le buste: j’ai rallongé d’un cm la hauteur du buste, et diminué de 3 cm la largeur. J’ai aussi rajouté des petites pâtes de boutonnage sur les manches.

Mais ma plus grande fierté, c’est cette petite broderie citron qui lui donne tout de suite du peps.  Je vous livre ici toutes les étapes à suivre (et surtout le template !) si vous souhaitez vous aussi réaliser ce type de broderie sur vos vêtements.

Pour cette broderie citronnée, all you need is :

  • Du tissu jaune
  • Du thermocollant
  • Du fil à broder blanc, orange et vert
  • Un stylo qui s’efface à la chaleur

Dans un premier temps, imprimez le gabarit ici. Découpez la forme des citrons dans le thermocollant. Puis appliquez-le sur le tissu de votre choix.

Découpez le patch ainsi formé, et placez-le à l’endroit désiré. Maintenez le citron en place à l’aide d’une épingle. Commencez par réaliser un point de chaînette tout autour du citron pour qu’il soit totalement maintenu en place, et pour souligner les contours. Pour plus de détails sur comment réaliser un point de chaînette, je vous invite à regarder mes stories à la une sur Instagram. J’y détaille toutes les étapes du point de chaînette.

J’ai aussi ajouter trois points de noeud sur le citron entier, et des points lancés tout autour de la tranche de citron. J’ai ensuite brodé les feuilles à l’aide du fil à brodé vert. Une fois la broderie terminée, j’ai repassé bien correctement ma pièce brodée, et repris le cours de mes étapes coutures.

Et ta-damm voici ma jolie robe que je vais être ravie de porter tout l’été.

Les manchons de vélo

C’est la nouvelle année, il fait froid, et c’est dur de tenir ses bonnes résolutions !

image

Mais grâce à ces manchons cousus main et élégants, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas faire tous vos trajets à vélo !

Pour voyager les mains au chaud, all you need is:IMG_3025

  • 150 x 140 cm de tissu déperlant
  • 150 x 140 cm de tissu doudou (polaire, ou fourrure)
  • 20 x 140 cm de tissu contrastant pour les petits nœuds
  • 8 cm de ruban velcro
  • 1,20 m de biais (ou un peu plus de tissu déperlant pour faire le biais vous même)
  • Le patron, à télécharger ici

 

 

Pour commencer, imprimez le patron(qui se présente sous forme de 3 feuilles A4), assemblez les 2 feuilles A4 de la pièce principale et découpez les gabarits (pièce principale et nœud). Reportez le gabarit sur le tissu : il vous faudra couper la pièce principale en quadruple exemplaires sur chacun des tissus  (deux sur l’envers, et deux sur l’endroit), et la pièce pour le nœud en quadruple exemplaires aussi sur le tissu contrastant.

Une fois l’ensemble de vos pièces découpées, vous devez avoir devant vous 12 pièces : 4 pièces principales en polaire, 4 pièces principales en tissu déperlant, et 4 pièces pour les nœuds.

 

Pour l’assemblage : munissez-vous de deux pièces de polaire (une sur l’endroit, et une sur l’envers), fixez sur l’endroit du tissu une des parties du velcro en vous fiant aux marques présentes sur le patron. Puis, épinglez endroit contre endroit ces deux pièces (les velcros doivent alors être en face, et s’accrocher l’un a l’autre). Cousez tout le long de la couture supérieure, et de l’extrémité au cran sur la couture inférieure. Vous avez maintenant un tube de polaire, en partie fermé par un velcro au niveau du petit côté.

Faites de même sur les deux autres pièces polaires.

Puis, épinglez endroit contre endroit les pièces de tissu déperlant, et reproduisez les même étapes coutures.

Vous avez à ce stade, deux tubes de polaire, et deux tubes de tissu déperlant. Crantez tout le long de la couture des parties les plus courbes des tubes de tissu déperlant

 

Prenez un tube de tissu déperlant, et un tube de tissu polaire, épinglez-les endroit contre endroit. Faites une couture tout le long de la petite ouverture du manchon, celle où se trouve le velcro (c’est celle par laquelle passera le guidon).

IMG_3333

Enfin, retournez le tissu pour que la polaire se retrouve à l’intérieur du manchon, et le tissu déperlant à l’extérieur. Il vous reste ensuite à poser du biais sur toute la partie extérieure du manchon pour le terminer ! Moi j’ai fait mon biais moi-même, car je le voulais raccord à mes manchons, mais vous pouvez aussi prendre une couleur contrastante.

 

Et TA-DAMMM, admirez le résultat ! Et maintenant, plus d’excuse pour ne pas aller au travail en vélo 😉

 

IMG_3491IMG_3455

 

Alma et moi

IMG_9448

Comme chaque année, Louis Antoinette, une de mes marques de patron préférées, a lancé son concours  #hacklamode.  C’est la troisième édition de ce concours, et la première fois que je participe !

Pour celles qui ne connaissent pas le principe du concours : Un patron gratuit à télécharger choisi par l’équipe de chez Louis Antoinette, et carte blanche pour le réinventer, et se l’approprier ! Cette année il s’agit de la robe Alma.

Suite à la soumission des différentes réalisations, 5 prix sont décernés : Le meilleur hack, la meilleure association de tissus, la meilleure mise en scène, le prix du public, et le grand prix du jury. Lire la suite

Un coussin renard

 

IMG_6365.PNGAh le mois d’octobre, le début de l’automne, et le fameux brouillard dijonnais qui fait son grand retour… ça me conforte dans l’idée de rester au chaud à la maison, et de m’enrouler dans un plaid sur le canapé. Et pour me tenir compagnie, ce coussin renard pour lequel je vous ai mis au point un tutoriel.

All you need is:IMG_6872

  • Des chutes de tissus/feutrine/laine bouillie (orange et crème)
  • Une machine à coudre
  • Des ciseaux
  • Du fil à broder noir ou marron, ainsi qu’une aiguille
  • Un petit pompon noir (j’ai trouvé le mien chez Sostrene Grene)
  • De la ouatte de rembourrage
  • Le patron à télécharger ici

Lire la suite

La robe chemise de la rentrée

IMG_3891Quoi de mieux qu’une robe chemise pour attaquer la rentrée as a working bee ?  Un projet d’upcycling en plus… vous allez donner une nouvelle vie à une chemise non portée de l’amoureux, ou de votre papa..!

Pour cette robe all you need is :

  • Une ancienne chemise masculine (La plus large possible : plus on a de matière, plus la jupe sera conséquente ! Comme mon papa est gros grand (et le plus beau), j’ai préféré prendre une de ses anciennes chemises à lui!)
  • Des chutes de wax ou autre imprimé funky (environ 200 x 30 cm)
  • Une machine à coudre

Lire la suite