Un coussin renard

 

IMG_6365.PNGAh le mois d’octobre, le début de l’automne, et le fameux brouillard dijonnais qui fait son grand retour… ça me conforte dans l’idée de rester au chaud à la maison, et de m’enrouler dans un plaid sur le canapé. Et pour me tenir compagnie, ce coussin renard pour lequel je vous ai mis au point un tutoriel.

All you need is:IMG_6872

  • Des chutes de tissus/feutrine/laine bouillie (orange et crème)
  • Une machine à coudre
  • Des ciseaux
  • Du fil à broder noir ou marron, ainsi qu’une aiguille
  • Un petit pompon noir (j’ai trouvé le mien chez Sostrene Grene)
  • De la ouatte de rembourrage
  • Le patron à télécharger ici

Dans un premier temps, imprimez le patron, assemblez les quatres feuilles A4 et découpez les gabarits. Reportez les différentes formes sur le tissu et découpez-les (Photo n°1). Vous posséderez à ce stade trois pièces dans le tissu orange (1 pièce arrière, 1 pièce avant pour le corps et 1 pièce pour la tête), et quatre empiècements dans le tissu crème (1 pièce pour le visage, 1 pièce pour la queue, et deux pièces pour les oreilles).

IMG_6873

Pour vous faciliter la tâche, le patron comprend les marges de couture :). N’oubliez pas de reporter les différents crans et marques, cela vous aidera lors de l’assemblage !

Disposez les pièces décoratives aux endroits prévus sur le visage et sur la queue, et réalisez un « appliqué » (Photo n°3). Maintenez la pièce en place : si vous avez du thermocollant double face, vous pouvez l’utiliser, mais je n’en avais pas à la maison, et le résultat sans est tout à fait satisfaisant sans ! Réalisez un point de quilting où un point d’appliqué (sur ma brother FS40 j’ai choisi le point 22). Pour que le travail soit joli : commencez la couture dans une ligne droite et veillez à ce que le point soit à cheval sur la bordure du tissu crème, et dépasse tout juste sur le tissu orange. Prenez votre temps, n’hésitez pas à tourner le pied régulierement dans les lignes courbes et concentrez-vous, c’est le secret pour un travail réussi !

 

Marquez l’emplacement des yeux et brodez-les (avec un point de chaînette comme dans mon précédent tutoriel ou un point droit (Photo n°4)).

Une fois l’appliqué de la queue réalisé, on va pouvoir coudre tout le long de la « pince » qui délimitera la queue (photo n°5). Pliez le tissu endroit contre endroit au niveau du début de la pince, et épinglez tout au long de la couture en plaçant les tissus bord à bord. La couture est courbe, alors il vous faudra de nombreuses épingles pour maintenir les deux pièces l’une contre l’autre. Passez à la machine et repassez l’ouvrage (je vous conseille de repasser la pince vers le bas pour créer un petit relief du coté de la queue).

 

Enfin, assemblez les deux pièces « corps devant» et «visage » endroit contre endroit, et passez à la machine. Le plus simple, je trouve, est d’y aller en deux temps. Commencez par coudre le long d’un premier côté de la tête, puis, au niveau du menton, laissez votre aiguille piquée dans le tissu, soulevez le pied de biche, crantez les deux pièces, et assemblez l’autre côté (Photo n°6).

Vous possédez maintenant 2 pièces : votre avant et votre arrière de votre futur coussin. C’est donc le moment de les assembler endroit contre endroit (photo n°7). Passez à la machine l’ensemble du contour, et laissez une ouverture d’environ 15cm entre la tête et la queue pour pourvoir retourner le coussin et le ouatiner.

 

Crantez l’ensemble du contour du coussin (photo n°8), tout particulièrement au niveau des zones les plus courbes. A ce stade préférez cranter généreusement que pas assez : ça ne prend pas beaucoup de temps ni d’énergie, et ça vous garantira un bel arrondi une fois le coussin retourné.

Enfin, retournez le coussin, repassez-le. J’ai ajouté à ce stade un petit pompon de laine bouilli pour le nez.

C’est le moment de passer au rembourrage (photo n°9). Là, vous pouvez utiliser des chutes de tissu à la place de la ouate de rembourrage, mais le rendu sera beaucoup moins moelleux, et je trouve ça dommage !

IMG_6881

Petit conseil pour un rembourrage réussi : armez-vous de patience ! Allez-y petit à petit, tassez bien la ouate dans les extrémités, et prenez garde à ce que le rembourrage soit homogène. Une fois satisfaite du rendu du coussin, il est temps de faire quelques points à la main pour le fermer. N’hésitez pas à remettre plus de ouate que nécessaire à l’endroit de l’ouverture, sinon vous aurez une petite impression de creux là ou vous aurez réalisé la couture.

Et admirez le résultat !

IMG_6026.JPG

2 réflexions sur “Un coussin renard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s