Comment utiliser vos chutes ? Un joli nœud pour les cheveux

acs_0197.jpg
Un des gros problèmes dès lors qu’on est couturière, c’est l’accumulation des chutes de tissu… Pour ne pas se faire envahir, je vous avais déjà proposé un tutoriel pour utiliser vos chutes de coton. Cette fois-ci, je vous propose un tutoriel pour un joli accessoire féminin : une pince à cheveux avec un joli nœud comme on en voit beaucoup sur Instagram

img_9763.jpg


Pour réaliser ce tutoriel, all you need is :

  • Des chutes de tissu
  • Une aiguille et un fil
  • Une règle
  • Une paire de ciseaux
  • Une barrette

 

 

Commencez par découper deux rectangles de 60*9cm, et deux rectangles de 3*9cm endroit contre endroit. Coupez les extrémités du grand rectangle en biais comme indiqué ci-dessous :

gabaritAssemblez endroit contre endroit les rectangles, en laissant à chaque fois une ouverture pour retourner votre ouvrage. Crantez les angles.

Retournez les deux rectangles. Faites quelques points à la main pour fermer l’ouverture restante. Marquez le milieu du rectangle avec une épingle, et venez rabattre le premier pan.

Puis, rabattez le deuxième pan en symétrique de l’autre côté. Venez poser le petit rectangle au centre du nœud et faites quelques points à la main pour le maintenir serré.

Et Ta-Dammm portez fièrement votre nœud pour les fêtes de fin d’année !

IMG_9971

Epinglez moi :

noeud

Bilan couture #1 – Comment ajouter un nœud à une manche ?

 

image_4En ce début d’année scolaire, j’ai particulièrement été efficace en couture (sans doute lié au fait que Mr O. soit régulièrement en congrès… j’ai toujours plus de facilités à coudre lorsqu’il est absent). J’inaugure ainsi ici une nouvelle catégorie d’articles, afin de vous présenter plus en détails mes créations. Je vous dévoile également à la fin la technique que j’ai utilisée pour ajouter des nœuds aux manches de ma chemisette :

En plus de ma jupe cousue avec Mondial tissus, qui a fait l’objet d’un tutoriel à part entière, voici mes cousettes du mois de septembre :

  • Blouse Nantes en cupro vert

Première réalisation pour cette blouse Nantes de chez Anne Kerdilès, et le résultat me plaît beaucoup ! Il est donc fort probable que d’autres versions de ce patron voient rapidement le jour… Le patron est relativement rapide à décalquer, l’assemblage est aussi relativement simple, et taille à merveille. C’est la première fois que je cousais un patron de cette marque, et j’ai trouvé le livret explicatif très bien rédigé. J’ai choisi l’option passepoil tout du long de l’empiècement, mais si vous êtes débutante, vous pouvez également la réaliser sans. Le tissu est un cupro vert de chez stoff and still. C’était également une première pour moi : je n’avais encore jamais travaillé cette matière, et c’est un plaisir à coudre et à porter !

  • Ségur dentelle

Ségur est un joli patron de cozy little world avec plein de possibilités. Je vous en avais déjà parlé ici pour vous détailler les modifications apportées pour obtenir une bretelle avec des froufrous. Il s’agit donc ici de ma troisième réalisation à partir de ce patron, et c’est toujours autant un succès. Le nombre de pièces à décalquer / découper est relativement important, mais j’ai à présent toutes les pièces du patron en papier de soie, et c’est maintenant la cousette la plus rapide de l’ouest ! Ce patron ne demande pas beaucoup de tissu, il est donc idéal pour utiliser les chutes d’autres projets. Pour cette version par exemple, il s’agit de chutes de chambray gris de chez Mondial Tissus utilisé pour faire des taies d’oreillers.

 

  • Chemisette à pois Marie-Claire Idées

Ma dernière réalisation du mois de septembre, encore une première pour moi : cette chemisette dont le patron a été offert par marie-claire idées. C’est un patron  idéal pour celles qui veulent se lancer dans une chemise sans gros point technique (il n’y a pas de pied de col, ni de patte de boutonnage). Une fois n’est pas coutume, j’ai fait de jolies finitions, et j’ai même ajouté une parmenture pour le dos du col (le patron n’en prévoit pas). Ce tissu est également un vrai plaisir à coudre. Il s’agit d’un twill de chez stoff and still de couleur « sable » à pois noirs.

Pour ce modèle j’avais envie d’ajouter des nœuds aux manches, et voici comment j’ai procédé  :

J’ai d’abord découpé 4 morceaux de tissu identiques qui formeront le futur nœud. Je les ai cousus endroit contre endroit, retournés et repassés (vous avez maintenant deux morceaux). J’ai ensuite cranté le milieu du bas de la manche, et épinglé chacun des morceaux de chaque côté. Pour finir, j’ai surjeté tout du long, et fait un ourlet ! Il y a sûrement d’autres techniques plus conventionnelles, mais je suis bien contente du résultat !

 

 

image