Upcycling des plans de villes que vous venez de visiter

acs_0262

Photo par Jonas Jacquel

 

Le DIY simplissime qui vous permettra de recycler les cartes de vos voyages préférés 🗺
All you need is:

img_5788

 

 

  • Le plan de la ville visitée
  • Le nom de la ville imprimé (je vous conseille la police « Franklin gothic demi » en taille 110)
  • Une paire de ciseaux
  • Un bâton de colle
  • Un cadre

 

 

Ensuite, rien de plus simple , pliez la carte aux bonnes dimensions en vous basant sur l’intérieur carton de votre cadre. Découpez soigneusement les lettres. Collez-les au centre du cadre. Je vous conseille de bien disposer l’ensemble de vos lettres avant de vous lancer, et de commencer par coller la lettre du centre.

 

Mettez l’ensemble dans le cadre et ✨tadammmm✨. . Admirez le résultat !
Il ne vous reste plus qu’à voyager (beaucoup!) et répéter l’opération afin d’obtenir un très joli mur de cadres !

 

cartes

City Guide – Le japon en hiver

img_3380.jpg

Celles qui me suivent sur Instagram le savent, j’ai eu la chance incroyable de remporter le concours « Vole qui peut » organisé par Petit Bateau…. Et même si j’ai mis un moment à réaliser que j’étais l’heureuse élue, j’ai profité pleinement du lot : un aller-retour à Tokyo, et la visite du musée Ghibli ! Nous avons donc pu découvrir le Japon en hiver,  et c’est tout aussi magique que l’été !

Comme la dernière fois, je vous livre ici mes trois coups de cœur du voyage. Je ne vous détaille pas de nouveau quelques points techniques comme l’achat du Japan Rail Pass ou du pocket Wifi, mais vous trouverez toutes les informations ici.

  • Kusashiki (et le musée MT)

Pour commencer notre voyage nous sommes allés à Kurashiki, où nous étions invités à visiter le musée attenant à l’usine MT Masking tape. Pour celles qui ne connaissent pas le masking tape, c’est un rouleau adhésif de papier washi, qui se décolle et recolle à l’infini sans laisser de trace et se déchire très facilement. Le créateur et le leader du marche de masking tape, est « MT Masking Tape » dont le siège se trouve à Kurashiki. J’ai appris lors de cette visite que l’usine était à l’origine fabriquant de papier mouche collant (oui, vous savez les tourbillons que l’on trouvait dans les maisons de nos grands-parents !). Ils se sont ensuite spécialisés dans les rubans protecteurs pour peintre professionnel, en améliorant les propriétés collantes du produit (qui se repositionne à l’infini). Et c’est en gardant cette qualité de produit professionnel qu’ils ont développé leur gamme de masking tape décoratif. Pour avoir utilisé de nombreux masking tape au cours de mes essais créatifs, je peux vous confirmer qu’il n’ont pas tous les mêmes qualités collantes !

L’usine n’est malheureusement pas ouverte aux visiteurs, mais la petite ville de Kurashiki vaut tout de même le détour. Son quartier historique enchanteur (appelé Bikan) est composé d’anciens entrepôts organisés autour d’un canal, et actuellement occupés par de jolies échoppes. Je vous donne ici deux adresses de magasins totalement fous remplis de masking tape et de papeterie kawaï (Magasin Tane, Okayama-ken, Kurashiki-shi, Honmachi, 5 et Magasin 如竹堂,

C’est une halte parfaite sur le chemin du retour si vous venez du sud du Japon !

  • Parc national de Nikko

Un des plus beaux souvenirs du Japon, la promenade dans le parc National de Nikko, seuls dans la nature et les pieds dans la neige. L’accès a Nikko par train depuis Tokyo est assez rapide et facile. Je vous conseille ensuite de prendre un hôtel pas trop loin de la gare, car il vous faudra ensuite prendre un bus pour rejoindre les parties les plus reculées du parc national. Nous avons séjourné trois nuits sur place, ce qui nous a laissé le temps, en plus de visiter les temples de la ville, de faire une jolie randonnée depuis les chutes Ryuziku jusqu’au lac Yunoko. Il faut compter environ trois heures de marche pour cette promenade, et je pense qu’elle vaut également le détour en été. (Vous trouverez des tables pour déjeuner sur le chemin si le temps est doux, mais nous avons préféré manger dans un restaurant à Okunikko Yumoto pour nous réchauffer !)

Vous trouverez autour du lac Chuenzi  de jolis pédalos en forme de cygne, parfait pour une jolie photo sur le rivage en hiver ou une balade sur le lac en été !

  • Tokyo sous le soleil

Autant vous le dire, quand nous sommes venus en juin la dernière fois, nous avons eu de la pluie à Tokyo tous les jours. Et même si j’avais apprécié découvrir la ville, je l’ai vraiment aimée lors de ce voyage, sous le soleil. Les deux immanquables de ce voyage: le parc de Ueno, agréable pour une jolie promenade et la visite des deux-trois temples du parc. Et puis surtout, je ne le dirais jamais assez : un tour chez Tomato Fabrics, dans le quartier de Nippori. La caverne d’alibaba des couturières ! Si vous êtes pressés (par le temps ou par votre copain) je vous conseille de vous diriger directement vers les zones en promos à 100yens le m. Vous trouverez de jolis basique de super qualité à prix imbattable !

See you soon le Japon (et Tomato fabrics aussi!).

Si l’article vous as plu, vous pouvez enregistrer l’image ci-dessous sur Pinterest !

japon

Notre album photo chez Rosemood

img_5251.jpg

Ce n’est pas un secret, et celles qui me suivent sur Instagram ont été spamées de photos tous le mois de juin : nous sommes partis en voyage de noces au Japon. J’ai même écrit un article à ce sujet pour celles qui souhaiteraient connaître mes coups de cœur !

Tout au long du voyage j’ai tenu un journal de bord agrémenté de photos polaroïds, et jolis souvenirs. Mais j’avais également envie d’imprimer toutes les photos prises par mon Iphone : car oui, nous faisons partie de ces couples sans appareil photo (toutes les photos de cet album, de ma page Instagram et sur ce blog sont prises depuis mon Iphone 8+). Ma sœur ayant fait imprimer ses remerciements de mariage chez l’atelier Rosemood je me suis penchée plus en détails sur leurs créations et j’ai découvert leur offre d’album photos. J’ai tout de suite choisi le thème magazine, mais j’étais également très tentée par Brume, Citrons, Teracotta et Bateaux !

IMG_5133.jpg

Pour répondre à vos diverses questions : le site pour réaliser son album est super agréable d’utilisation. C’est très intuitif et je n’ai eu aucune difficulté de prise en main. Ils proposent gratuitement la relecture de l’album pour vérifier l’orthographe et la qualité des photos. Pour « miss 80% » comme moi qui ne prête pas attention aux détails et souhaite tout faire trop vite c’est un petit plus non négligeable…! Ils m’ont par exemple écrit pour vérifier que les deux emplacements vides en fin d’album n’étaient pas un oubli (pour une fois c’était volontaire !)

J’ai reçu mon album une semaine environ après l’avoir commandé. Il est encore plus beau que ce que j’imaginais, le papier d’une qualité de dingue. Un petit aperçu en photo ci dessous :

Et comme vous êtes nombreuses à m’avoir posé des questions sur ce service, j’ai pris contact avec Rosemood, et ils m’ont proposé de vous offrir un code promotionnel. Avec ce code, pour tout achat d’un album, les frais de port vous seront offerts :

HAPPYASABEE

J’espère que cet article vous sera utile, et surtout j’ai hâte de voir vos réalisations !

Moi je file direct en refaire deux : celui de notre mariage qui attend depuis février, et celui de l’Ouest Canadien que je n’ai jamais pris le temps de réaliser…

 

Japon travel guide

IMG_1145Cela fait trois semaines que nous sommes rentrés du japon et ma tête est encore sur les terres nipponnes. Je suis revenue enchantée de ce voyage, charmée par la culture japonaise et leur sens du raffinement.

Pour répondre aux questions d’ordre générales, nous sommes partis 20 jours au total, dont trois jours sur les îles d’Okinawa pour finir notre voyage. Nous avons longuement hésité entre le train et la voiture pour nous déplacer sur l’île, et nous avons finalement opté pour le train avec le ‘japan rail pass‘. Je vous conseille vivement cette deuxième option, plus économique, écologique et vraiment pratique ! Je craignais le côté galère des transports en commun, mais grâce à l’application « Navitime » il est vraiment facile de savoir quel trajet le plus rapide s’offre à nous, les trains sont toujours extrêmement ponctuels et les gares faciles d’accès !

Bon à savoir si vous optez pour cette solution : les pass sont à commander avant le voyage, et un bon vous sera envoyé par la poste. Vous changerez ce bon contre les pass une fois votre arrivée au japon. Les pass sont également valables pour certains des métros/train dans toutes les villes.

Notre parcours :

Lire la suite