Des fleurs séchées maison

IMG_6654Je me confesse, je trouvais les fleurs séchées complétement ringardes jusqu’à il n’y a pas si longtemps.  Et me voici de nouveau sous le charme de celles-ci. Particulièrement grâce au travail d’olga prinku dont les œuvres sont superbes.

Les jolies fleurs séchées ce n’est pas si facile à trouver et ça coûte relativement cher dans le commerce. Je me suis donc lancée dans des recherches sur « comment réaliser mes fleurs séchées moi-même ». J’ai testé deux méthodes que je vous détaille ici :

Lire la suite

Boucles d’oreilles Frida Khalo

2018-05-29-happyasabee-valentine-insta-Jonas-Jacquel-30

Photo par Jonas Jacquel

Cette année, vous n’êtes pas sans le savoir, je participe au challenge des makers organisé par Oui Are Makers dans l’équipe « las chiquitas » composé de Céline et Mathilde. Et pour continuer ce voyage en Amérique Latine, après le tutoriel sur les pots de cactus décorés, je vous emmène de nouveau au Mexique avec la célèbre Frida Khalo. Toutes les photos de l’article sont prise par le talentueux Jonas Jacquel (Pour celles qui me suivent sur Instagram, c’est lui qui est responsable de nos jolies photos de mariage !).

Mais revenons au tutoriel : pour des boucles d’oreilles Frida en raphia, all you need is:

Lire la suite

Cactus party

IMG_5824

Un dimanche de perdition chez Botanic je suis tombée amoureuse de ces trois jolis cactus et les ai tout de suite imaginés chez moi. Et puis, comme ils faisaient grise mine dans leurs petit pots en plastique j’ai acheté trois pots en terre cuite à customiser.

L’occasion parfaite pour vous livrer mon premier tutoriel dans le cadre du challenge des makers 2018. Pour celles qui me suivent sur Instagram, la plateforme Oui Are Makers ne doit pas vous être inconnue, et vous devez également savoir que je participe à la session 2018 du « challenge des makers » sous l’équipe « Las chiquitas » avec Céline (les yeux grognons) et Mathilde (Les brindilles).

Je vous livre ici toutes les étapes pour customiser vous aussi très facilement des pots en terre cuite.

Lire la suite

Comment débuter en punch needle ?

IMG_3857C’est la grande folie du moment, et j’avoue si j’ai succombé, c’est un peu grâce au phénomène de mode, et à la simplicité et rapidité apparente de la technique… Apparente….! Lors de mon premier essai de punch needle je me suis vite rendue compte qu’il fallait connaître quelques petites astuces avant de pouvoir apprécier véritablement la technique ! Je vous livre donc ici mes découvertes et conseils pour vous lancer sereinement.

Tout d’abord un point sur le matériel : Ce n’est pas forcément évident de trouver des punch needles en stock, et il existe tellement de modèles d’aiguilles magiques (oui c’est son petit nom français !) qu’il est dur de faire son choix!

Lire la suite

Le sac coeur – coeur

IMG_5620Un DIY tellement simple et rapide qu’il ne nécessiterait même pas de pas à pas, mais pour vous poster toutes ces jolies photos je vous ai tout détaillé !

Des sacs en osier rond on en voit partout cette année, et j’avoue avoir un faible pour tout ce qui est en osier ou tressé (Chapeau de pailles et de paniers, même combat…). Et lors d’une de mes visites sur Ali express, je suis tombée sous le charme de ce sac en osier rond à prix très raisonnable. Pour le pimper j’ai eu envie d’y ajouter des cœurs. Pleins de cœurs ! Lire la suite

Mariage – Le cousu/brodé main

IMG_5182Dans mon précédent article je vous parlais de notre choix de réaliser nous mêmes nos faire-parts afin de pouvoir décliner nos motifs sur l’ensemble de nos supports.

Et ça commence avec le porte-alliances que j’ai brodé moi même (au bord de la piscine lors de mes vacances à Singapour… il y a pire comme conditions !). Les étapes à suivre : reproduire votre motif sur un tissu à l’aide d’un stylo s’effaçant à la chaleur, puis broder. Point de chainette, point de tige et point de nœud pour arriver au joli résultat souhaité. J’ai ajouté deux rubans, et laissé la broderie dans son cercle. J’ai longuement hésité à transformer la broderie en coussin mais je ne trouvais pas l’idée assez rock’n’roll! Lire la suite

Une broderie citronnée pour une robe vitaminée

 

imageAvec l’organisation du mariage, j’ai eu nettement moins le temps de coudre ces derniers mois. Mais comme je viens de recevoir ma nouvelle (et toute première !) surjeteuse, l’envie de coudre est revenue très très rapidement, et j’essaye de réaliser toutes les idées que j’ai en tête !

J’avais envie depuis longtemps d’une nouvelle robe Frida de chez wear lemonade. C’est déjà la troisième que je couds, et je ne m’en lasse toujours pas : rapide à coudre, et super agréable à porter. Comme beaucoup de personnes j’ai effectué quelques modifications sur le buste: j’ai rallongé d’un cm la hauteur du buste, et diminué de 3 cm la largeur. J’ai aussi rajouté des petites pâtes de boutonnage sur les manches.

Mais ma plus grande fierté, c’est cette petite broderie citron qui lui donne tout de suite du peps.  Je vous livre ici toutes les étapes à suivre (et surtout le template !) si vous souhaitez vous aussi réaliser ce type de broderie sur vos vêtements.

Pour cette broderie citronnée, all you need is :

  • Du tissu jaune
  • Du thermocollant
  • Du fil à broder blanc, orange et vert
  • Un stylo qui s’efface à la chaleur

Dans un premier temps, imprimez le gabarit ici. Découpez la forme des citrons dans le thermocollant. Puis appliquez-le sur le tissu de votre choix.

Découpez le patch ainsi formé, et placez-le à l’endroit désiré. Maintenez le citron en place à l’aide d’une épingle. Commencez par réaliser un point de chaînette tout autour du citron pour qu’il soit totalement maintenu en place, et pour souligner les contours. Pour plus de détails sur comment réaliser un point de chaînette, je vous invite à regarder mes stories à la une sur Instagram. J’y détaille toutes les étapes du point de chaînette.

J’ai aussi ajouter trois points de noeud sur le citron entier, et des points lancés tout autour de la tranche de citron. J’ai ensuite brodé les feuilles à l’aide du fil à brodé vert. Une fois la broderie terminée, j’ai repassé bien correctement ma pièce brodée, et repris le cours de mes étapes coutures.

Et ta-damm voici ma jolie robe que je vais être ravie de porter tout l’été.

Couronne de printemps

IMG_9004.JPGQuand il y a deux jours je me suis aperçue que ma couronne de noël s’affichait encore fièrement sur la porte d’entrée, je me suis dit qu’il était temps de créer une couronne plus joyeuse pour la détrôner.

Je vous livre ici toutes les étapes à suivre si vous aussi vous voulez inviter le printemps et le soleil dans votre maison.

All you need is:IMG_7989

  • Des feuilles de couleur verte (environ 3 feuilles A4), jaune (1 feuille A4) et blanche (une feuille A4)
  • Un support circulaire (j’ai acheté le mien chez Sostrene Grene mais vous pouvez aussi utiliser l’extérieur d’un grand cercle à broder)
  • Du fil de fer
  • Du masking tape (si possible vert)
  • De la colle

 

Les jolies pâquerettes :

Pour réaliser une pâquerette il vous faudra : un morceau de fil de fer d’environ 10 cm, deux cercles d’1,5 cm de diamètre découpés dans du papier jaune, et huit pétales blancs.

Découpez autant de pétales, cœurs et morceaux de fil de fer que nécessaire. Vous pouvez utiliser une perforatrice en forme de fleur, et pour réaliser la couronne telle que présentée ici, vous aurez besoin de 6 fleurs.

 

Une fois tous les découpages réalisés, mettez un point de colle au centre d’un cœur, venez déposez 8 pétales tout autour de ce point de colle, posez ensuite l’extrémité d’un morceau de fil de fer dans ce point de colle, puis venez déposer un autre cœur jaune, qui vient prendre « en sandwich » les pétales et le fil de fer. Laissez sécher, et renouvelez l’opération pour chacune des fleurs.

L’herbe verte :

Prenez ensuite les feuilles de papier vert, et découpez des bandes assez fines se terminant en pointe telle de l’herbe fraîchement coupée.

 

Prenez ensuite un morceau de masking tape d’environ 15 cm, et déposez en rang d’oignons l’herbe verte tout du long. Enroulez le masking tape tout autour du support en le décalant petit à petit afin de commencer à recouvrir le support.

L’assemblage final de la couronne :

Continuez ainsi jusqu’à recouvrir environ la moitié du support. Intercalez de temps à autre une pâquerette. Puis une fois la moitié du support recouverte,  passez à l’autre moitié en disposant l’herbe dans le sens inverse.

 

Pour cacher l’endroit où les deux côtés se rejoignent, vous pouvez disposer trois pâquerettes. Ajoutez un joli ruban pour accrocher la couronne à votre porte.

IMG_8356

 

Et TA-DAMM, vous pourrez dire fièrement à vos prochains invités que la couronne d’entrée a été faite maison 🙂

 

 

Lapins de Pâques

image.JPEG

Je n’arrive pas à y croire non plus, mais Pâques pointe déjà le bout de son nez ! Et pour décorer les tables cette année je vous propose un DIY imaginé suite à notre voyage à Copenhague… Là-bas on peut trouver de nombreux petits animaux ultra-minimalistes en bois, dont je suis tombée sous la charme (mais dont les prix m’ont refroidie) !

Pas la peine de craquer votre livret A pour réaliser ce DIY, car tout a été réalisé à partir de fournitures de chez flying tiger !

All you need is :IMG_7492

  • Des perles/boules en bois de différentes tailles
  • De l’argile auto-durcissante
  • De la peinture acrylique (blanche, rose, et noire)
  • Des petits pompons (achetés tout fait, ou faits maison avec des restes  de laine)
  • Un pistolet à colle ou de la colle ultra forte à prise rapide

 

Dans un premier temps, prenez un petit morceau d’argile auto-durcissante (je n’ai pas fait attention en l’achetant, mais la mienne était noire, je vous conseille de l’acheter blanche si vous avez le choix !). Formez un boudin, puis aplatissez-le et faites-le terminer en pointe pour réaliser l’oreille du lapin. Renouvelez l’opération autant de fois que d’oreilles souhaitées !

 

Disposez les oreilles sur les perles en bois pour qu’elles prennent un joli arrondi en séchant. Remplissez aussi un des trous de vos perles avec de l’argile pour former des boules complètes. L’autre trou je vous conseille de le laisser vide, ça sera la base de votre lapin : ainsi la boule ne roulera pas une fois posée sur votre table. Vous pouvez également poncer un peu plus cette base pour rendre le lapin plus stable.

Attendez patiemment que toutes les oreilles soient bien sèches (environ 24h).

Une fois les oreilles prêtes à être assemblées, faites des croix sur les billes en bois à l’endroit où vous allez devoir coller les oreilles. Je vous conseille pour donner un air mignon à votre lapin de les placer environ aux 3/4 de la hauteur, et de les séparer d’1.5 cm environ. Puis, à l’aide de votre pistolet à colle ou glue super forte, collez les oreilles au corps du futur lapin.

 

Enfin, il est temps de passer à la peinture. J’ai passé deux couches de peinture blanche, puis coloré en rose l’intérieur des oreilles, et enfin dessiné les yeux, et les moustaches à l’aide d’un feutre POSCA (mais vous pouvez aussi le faire avec de la peinture directement).

 

Et TA-DAMMM admirez le résultat ! Vous allez épater tout le monde avec votre décoration de Pâques !

 

IMG_7765.JPGIMG_7764