Bayonne – Biarritz – Hossegor city guide

IMG_1746.jpgDans le cadre du travail Mr O. a été amené à séjourner à Capbreton, j’ai donc sauté sur l’occasion pour lui rendre visite lors d’un week-end de Pâques prolongé pour découvrir ce sud-ouest très loin de ma Bourgogne natale !

Je m’attendais à adorer Biarritz, et c’est finalement Bayonne qui m’a le plus séduite, et voici les adresses qui nous ont vraiment charmés dans la région au cours de ces cinq jours :

  • Pour un déjeuner à tomber par terre : Janine, 12 Rue Port de Castets, 64100 Bayonne

Je suis tombée sous le charme de l’établissement en passant devant une première fois, et quand l’heure est venue de choisir un lieu pour le déjeuner, j’ai tout de suite soumis l’idée à Mr O. La commande se passe au comptoir, les cuisines sont ouvertes et le personnel très avenant (enfin comme partout globalement dans le sud-ouest!). Mr O. a opté pour le burger (un régal !), et moi pour le poisson: merlu, croûte de jambon/persil et légumes grillés. J’ai adoré. Mais ce n’était rien comparé au dessert. Pourtant un simple gâteau au chocolat (fait mai son bien sûr)… accompagné de sa crème anglaise à l’earl grey, c’était à tomber !

 

Tout à côté du restaurant, un peu plus bas dans la rue, se trouve une mercerie à l’ancienne avec une sélection très sympathique et des prix abordables. Je vous la conseille, elle vaut le détour.

  • Pour les traditionnels sushis du dimanche soir : CJ sushis, 24 Avenue Louis Pasteur, 40150 Soorts-Hossegor

C’est un peu la tradition à la maison, le dimanche soir c’est régulièrement sushis. Nous nous sommes laissés tenter par un « bowl » (plus ou moins un chirashi, mais le saumon est coupé en petits morceaux plutôt qu’en sashimis, parsemé de sésame, excellent), mais ce qui m’a particulièrement séduite, ce sont les rolls ‘insideout’ à la crevette tempura.

Vous pouvez commander à emporter ou déguster sur place.

IMG_1649.jpg

De nombreux parfums au choix, déco très sympathique, et cornet excellent. Combo parfait pour un goûter réussi ! Je me suis laissée tenter par les parfums yaourt/bounty!

 

 

  • Pour un repas presque gastronomique : L’entre deux, 5 Avenue du Maréchal Foch, 64200 Biarritz

On nous avait conseillé cette adresse, et l’on à été conquis! Délicieux repas pour un soir ou l’on souhaite sortir de l’ordinaire (les plats sont à 24 €). Nous avons tous les deux pris du poisson (Cabillaud, endives à l’orange pour Mr O.,  Merlu, brocoli/asperge & pied de cochon pour moi), tous les deux cuits à la perfection of course, et tous les deux délicieux. Et puis, que dire du dessert, un vacherin aux agrumes pour ma part, léger et délicieux, parfait pour une fin de repas.

Une broderie citronnée pour une robe vitaminée

 

imageAvec l’organisation du mariage, j’ai eu nettement moins le temps de coudre ces derniers mois. Mais comme je viens de recevoir ma nouvelle (et toute première !) surjeteuse, l’envie de coudre est revenue très très rapidement, et j’essaye de réaliser toutes les idées que j’ai en tête !

J’avais envie depuis longtemps d’une nouvelle robe Frida de chez wear lemonade. C’est déjà la troisième que je couds, et je ne m’en lasse toujours pas : rapide à coudre, et super agréable à porter. Comme beaucoup de personnes j’ai effectué quelques modifications sur le buste: j’ai rallongé d’un cm la hauteur du buste, et diminué de 3 cm la largeur. J’ai aussi rajouté des petites pâtes de boutonnage sur les manches.

Mais ma plus grande fierté, c’est cette petite broderie citron qui lui donne tout de suite du peps.  Je vous livre ici toutes les étapes à suivre (et surtout le template !) si vous souhaitez vous aussi réaliser ce type de broderie sur vos vêtements.

Pour cette broderie citronnée, all you need is :

  • Du tissu jaune
  • Du thermocollant
  • Du fil à broder blanc, orange et vert
  • Un stylo qui s’efface à la chaleur

Dans un premier temps, imprimez le gabarit ici. Découpez la forme des citrons dans le thermocollant. Puis appliquez-le sur le tissu de votre choix.

Découpez le patch ainsi formé, et placez-le à l’endroit désiré. Maintenez le citron en place à l’aide d’une épingle. Commencez par réaliser un point de chaînette tout autour du citron pour qu’il soit totalement maintenu en place, et pour souligner les contours. Pour plus de détails sur comment réaliser un point de chaînette, je vous invite à regarder mes stories à la une sur Instagram. J’y détaille toutes les étapes du point de chaînette.

J’ai aussi ajouter trois points de noeud sur le citron entier, et des points lancés tout autour de la tranche de citron. J’ai ensuite brodé les feuilles à l’aide du fil à brodé vert. Une fois la broderie terminée, j’ai repassé bien correctement ma pièce brodée, et repris le cours de mes étapes coutures.

Et ta-damm voici ma jolie robe que je vais être ravie de porter tout l’été.

Couronne de printemps

IMG_9004.JPGQuand il y a deux jours je me suis aperçue que ma couronne de noël s’affichait encore fièrement sur la porte d’entrée, je me suis dit qu’il était temps de créer une couronne plus joyeuse pour la détrôner.

Je vous livre ici toutes les étapes à suivre si vous aussi vous voulez inviter le printemps et le soleil dans votre maison.

All you need is:IMG_7989

  • Des feuilles de couleur verte (environ 3 feuilles A4), jaune (1 feuille A4) et blanche (une feuille A4)
  • Un support circulaire (j’ai acheté le mien chez Sostrene Grene mais vous pouvez aussi utiliser l’extérieur d’un grand cercle à broder)
  • Du fil de fer
  • Du masking tape (si possible vert)
  • De la colle

 

Les jolies pâquerettes :

Pour réaliser une pâquerette il vous faudra : un morceau de fil de fer d’environ 10 cm, deux cercles d’1,5 cm de diamètre découpés dans du papier jaune, et huit pétales blancs.

Découpez autant de pétales, cœurs et morceaux de fil de fer que nécessaire. Vous pouvez utiliser une perforatrice en forme de fleur, et pour réaliser la couronne telle que présentée ici, vous aurez besoin de 6 fleurs.

 

Une fois tous les découpages réalisés, mettez un point de colle au centre d’un cœur, venez déposez 8 pétales tout autour de ce point de colle, posez ensuite l’extrémité d’un morceau de fil de fer dans ce point de colle, puis venez déposer un autre cœur jaune, qui vient prendre « en sandwich » les pétales et le fil de fer. Laissez sécher, et renouvelez l’opération pour chacune des fleurs.

L’herbe verte :

Prenez ensuite les feuilles de papier vert, et découpez des bandes assez fines se terminant en pointe telle de l’herbe fraîchement coupée.

 

Prenez ensuite un morceau de masking tape d’environ 15 cm, et déposez en rang d’oignons l’herbe verte tout du long. Enroulez le masking tape tout autour du support en le décalant petit à petit afin de commencer à recouvrir le support.

L’assemblage final de la couronne :

Continuez ainsi jusqu’à recouvrir environ la moitié du support. Intercalez de temps à autre une pâquerette. Puis une fois la moitié du support recouverte,  passez à l’autre moitié en disposant l’herbe dans le sens inverse.

 

Pour cacher l’endroit où les deux côtés se rejoignent, vous pouvez disposer trois pâquerettes. Ajoutez un joli ruban pour accrocher la couronne à votre porte.

IMG_8356

 

Et TA-DAMM, vous pourrez dire fièrement à vos prochains invités que la couronne d’entrée a été faite maison 🙂

 

 

Lapins de Pâques

image.JPEG

Je n’arrive pas à y croire non plus, mais Pâques pointe déjà le bout de son nez ! Et pour décorer les tables cette année je vous propose un DIY imaginé suite à notre voyage à Copenhague… Là-bas on peut trouver de nombreux petits animaux ultra-minimalistes en bois, dont je suis tombée sous la charme (mais dont les prix m’ont refroidie) !

Pas la peine de craquer votre livret A pour réaliser ce DIY, car tout a été réalisé à partir de fournitures de chez flying tiger !

All you need is :IMG_7492

  • Des perles/boules en bois de différentes tailles
  • De l’argile auto-durcissante
  • De la peinture acrylique (blanche, rose, et noire)
  • Des petits pompons (achetés tout fait, ou faits maison avec des restes  de laine)
  • Un pistolet à colle ou de la colle ultra forte à prise rapide

 

Dans un premier temps, prenez un petit morceau d’argile auto-durcissante (je n’ai pas fait attention en l’achetant, mais la mienne était noire, je vous conseille de l’acheter blanche si vous avez le choix !). Formez un boudin, puis aplatissez-le et faites-le terminer en pointe pour réaliser l’oreille du lapin. Renouvelez l’opération autant de fois que d’oreilles souhaitées !

 

Disposez les oreilles sur les perles en bois pour qu’elles prennent un joli arrondi en séchant. Remplissez aussi un des trous de vos perles avec de l’argile pour former des boules complètes. L’autre trou je vous conseille de le laisser vide, ça sera la base de votre lapin : ainsi la boule ne roulera pas une fois posée sur votre table. Vous pouvez également poncer un peu plus cette base pour rendre le lapin plus stable.

Attendez patiemment que toutes les oreilles soient bien sèches (environ 24h).

Une fois les oreilles prêtes à être assemblées, faites des croix sur les billes en bois à l’endroit où vous allez devoir coller les oreilles. Je vous conseille pour donner un air mignon à votre lapin de les placer environ aux 3/4 de la hauteur, et de les séparer d’1.5 cm environ. Puis, à l’aide de votre pistolet à colle ou glue super forte, collez les oreilles au corps du futur lapin.

 

Enfin, il est temps de passer à la peinture. J’ai passé deux couches de peinture blanche, puis coloré en rose l’intérieur des oreilles, et enfin dessiné les yeux, et les moustaches à l’aide d’un feutre POSCA (mais vous pouvez aussi le faire avec de la peinture directement).

 

Et TA-DAMMM admirez le résultat ! Vous allez épater tout le monde avec votre décoration de Pâques !

 

IMG_7765.JPGIMG_7764

Copenhague city guide

copenhague.pngDe retour de quatre jours à Copenhague je vous livre ici ma shortlist des bonnes adresses à tester si vous aussi vous partez à la découverte de cette jolie ville :

Avant de vous lancer, l’idéal est de louer des vélos !  Toute la ville est pensée pour faciliter les déplacements en deux roues, et les voitures (peu nombreuses du coup !) sont très respectueuses des cyclistes. Pas de loueur particulier à vous conseiller, mais vous en trouverez à chaque coin de rue ! Une fois équipé, voici les lieux à ne pas manquer :

Pour un petit-déjeuner savoureux : Torvehallerne market, Frederiksborggade 21, 1360 København, Danemark

Vous trouverez de nombreux petits stands tous mignons dans ce marché couvert. On s’est laissé tenter par une boulangerie vendant de délicieux roulés à la cannelle, accompagnés d’un jus de fruit frais acheté sur le stand voisin.

Pour le midi, nous sommes revenus déguster les splendides tartines du stand Hallernes Smørrebrø, elles nous avaient fait de l’œil un peu plus tôt dans le séjour. Un régal, aussi bon à déguster que beau à regarder !

Pour une activité économique et charmante : Botanisk have, Øster Farimagsgade 2C, 1353 København, Danemark

J’adore les vieilles serres toutes jolies de ce jardin botanique. Nous étions ravis de retrouver un peu de chaleur dans les serres tropicales, et j’ai été charmée par l’ambiance de l’endroit. En plus c’est gratuit, il serait dommage de s’en priver!

Pour un déjeuner rapide et healthy : PALAEO

La déco est sympa, le style épuré, et les wraps excellents (mention spéciale au pain du hot-dog remplacé par de l’omelette !).

Pour un déjeuner gastronomique : HOST, Nørre Farimagsgade 41, 1364 København, Danemark

Clairement hors budget pour la vie de tous les jours, mais on avait envie de tester cette nouvelle cuisine gastronomique danoise, vantée dans tous les guides. Nous avons donc jeté notre dévolu sur « HOST » (le Noma étant déjà full pour les trois prochains mois…!), et on a été plus que conquis ! la déco est chaleureuse, l’ambiance est conviviale, pas trop guindée, et le service très agréable. On a opté pour le menu trois plats et trois vins, qui est en fait agrémenté de nombreuses surprises tout au long du dîner. Chaque plat/entremet nous a fait découvrir de nouvelles saveurs, tout était cuit à la perfection,  plus rien dans les assiettes, nous nous sommes régalés!

Pour reprendre des forces pour le lendemain : MANON LES SUITES, Gyldenløvesgade 19, 1600 København, Danemark

Alors ça c’est mon coup de cœur. Plutôt balinais dans l’ambiance qui règne autour de la piscine, mais totalement scandinave dans la décoration des chambres et dans le choix proposé au buffet du petit dejeuner. (Un peu !) au-dessus de notre budget habituel (comptez 160 euros par nuit), mais pour notre séjour post-mariage c’était autorisé 🙂 !

L’emplacement est super pratique pour découvrir facilement les différents quartiers de la capitale. La rue est passante mais nous n’avons pas été spécialement dérangés par le bruit.

Et puis quelle joie de rentrer transie de froid et de se jeter dans cette piscine si charmante (et si chaude) !

Pour une session shopping : Hay House, Østergade 61, 1100 København, Danemark et Illums Bolighus, Amagertorv 10, 1160 København, Danemark

Pas besoin de vous donner d’adresse particulière pour le shopping tellement toutes les enseignes proposent des choses sympathiques et différentes de ce que l’on peut trouver en France… Mais quand même, deux grandes enseignes incontournables : Hay house et Illums bolighus, proposant une sélection très stylée et pointue de produits majoritairement pensés par des designers locaux !

Enfin si vous voulez prendre en photos de jolies maisons colorées, je vous conseille de vous rendre à Olufsvej. Petite rue très charmante (mais pas grand chose à faire dans les parages !)

image.JPEG

Bonne visite à vous, moi je suis encore sous le charme de cette ville!

Je serais également heureuse d’avoir vos bonnes adresses alors n’hésitez pas à les partager ici dans un commentaire! Lire la suite

Comment broder un t-shirt au point de chaînette pour la St Valentin

IMG_5087L’année dernière nous étions Bonnie & Clyde, et celle d’avant Olive & Popeye…. Je n’ai pas encore décidé quel couple mythique nous serons cette année, mais c’est sûr je vais perpétuer la tradition !

Je vous propose ici de réaliser un t-shirt brodé avec deux noms d’amants célèbres pour l’offrir à votre moité pour la St Valentin.  Avant de vous lancer dans la broderie, quelques conseils tout simples pour réussir votre première broderie sur t-shirt :

  • Le choix du t-shirt lui-même : ça peut vous sembler une évidence, mais le choix est primordial. Plus le t-shirt sera « rigide », plus la broderie sera facile. Choisissez donc un t-shirt principalement composé de coton, et assez épais pour vous faciliter la tâche.
  • Utilisez un tambour à broder ! Autant sur des tissus moins élastiques, ce n’est souvent pas la peine, mais pour toutes les matières plus souples, c’est primordial afin de tendre de façon homogène le tissu, et avoir une broderie nette et régulière.

IMG_5186

Pour ce DIY, all you need is:

 

  • Un tambour à broder
  • Un stylo qui s’efface à la chaleur, ou un crayon de papier
  • Deux t-shirt unis
  • Une aiguille à broder
  • Du fil à broder

 

 

 

Imprimez les exemples de prénom ici ou reproduisez directement sur un papier les noms de votre choix. Reproduisez le motif sur le t-shirt avec votre stylo effaçable ou crayon de papier.

Attention à la hauteur à laquelle vous brodez l’inscription ! Je vous conseille pour ne pas vous tromper de porter le t-shirt, de mettre un petit morceau de scotch là où vous désirez l’inscription, et reproduire le prénom choisi à ce niveau là.

Placez le t-shirt dans le cercle à broder, et munissez-vous de votre fil et aiguille. Pour que cela reste élégant, il ne faut pas que le fil soit trop épais : n’hésitez pas à le dédoubler si besoin !

Nous allons broder en point de chaînette :

  1. Piquez une première fois sur l’envers au début du mot à broder. Votre aiguille ressort alors sur l’avant.
  2. Repiquez ensuite dans le même trou que celui duquel vous venez de sortir, et repiquez à deux millimètres environ du premier trou en suivant l’inscription à broder.
  3. Passez votre fil derrière l’aiguille, et tirez tout du long : vous venez de faire votre première chaînette.
  4. On recommence l’opération pour faire une deuxième chaînette : repiquez dans le trou d’où vous venez de sortir, puis ressortez l’aiguille deux mm plus loin, passez le fil derrière l’aiguille, et tirez votre fil complètement… Et ainsi de suite jusqu’à avoir brodé votre nom entièrement !

Une fois vos deux noms complètement brodés, il ne vous reste plus qu’à repasser votre t-shirt, l’emballer joliment et l’offrir à votre amoureux !

ET Ta-DAMM, à vous le style assuré !

IMG_5184

Dessert léger à la fleur d’oranger

image.JPEG

C’était vendredi soir, nous avions du monde à dîner, prévu aucun dessert, et rien dans le frigo. J’ai eu une subite envie de fleur d’oranger, et je me suis rappelé de mon dessert favori au restaurant libanais tout près de mon ancien travail parisien : Mouhalabieh. Alors dis comme ça ce n’est pas particulièrement attirant, mais c’est un vrai régal, frais et léger, parfait pour terminer un repas copieux, et en plus, avec un peu de chance vous n’aurez pas besoin de faire un tour à la supérette du coin !

Pour ces entremets fleurs d’oranger, all you need is :

  • 140 grammes sucre semoule
  • 60 grammes maïzena
  • 750 grammes lait 1/2 écrémé
  • 1 c. à soupe d’eau de fleurs d’oranger
  • 40 grammes de pistaches sans sel (je n’en avais pas dans les placards, j’ai utilisé un mélange noisette/amande à la place… un régal !)
  • 6 cuillers à soupe de miel
Dans une casserole versez le lait, le sucre et la maïzena. Fouettez énergiquement pour obtenir un mélange homogène, puis portez sur le feu en remuant avec une cuiller en bois sans arrêt pour que les grumeaux ne se forment pas.
Lorsque le mélange s’épaissit (après une dizaine de minutes environ) retirez du feu, et ajoutez la fleur d’oranger.
Répartissez dans des jolis ramequins, et gardez-les au frais pendant au moins 2 heures (le temps de prendre l’apéritif et de finir le plat 🙂 ).
image 3.JPEG
Au moment de servir, décorez de pistaches ou autres fruits secs légèrement grillés à la poêle ou au four, et d’une cuiller de miel.
Et Ta-DAMMMM régalez-vous 🙂
 image 2.JPEG

Broche renard

IMG_4104.jpgLe week-end dernier mes témoins de choc m’ont organisé mon EVJF (comme je les aime, entre copines, avec des activités au top !)

Pour rendre le week-end encore plus génialissime, ma plus jeune sœur a imaginé un modèle de broche, signe de ralliement pour tout le groupe. Elle en a réalisé une pour chacune d’entre nous, et je crois que l’on a toutes été conquises par ce petit renard.

Comme elle a aussi rencontré un grand succès sur Instagram, j’ai invité ma sœur Joséphine en guest star sur le blog pour qu’elle vous dévoile toutes les étapes de la réalisation de cette broche ;).

Pour ce renard tout mignon, all you need is:IMG_4017.jpg

  • De la feutrine assez épaisse noire
  • De l’adhésif pailleté blanc et cuivre (vous en trouverez chez Cultura, celui que ma soeur a utilisé est de la marque TOGA)
  • De la colle extra forte
  • Des strass cuivre pour les yeux, et une perle noire pour la truffe
  • Une attache pour broche
  • Une paire de ciseaux
  • Le gabarit à imprimer ici
  • Optionnel : des chutes de tissu vert si vous souhaitez ajouter une demi-couronne de feuilles

Dans un premier temps, imprimez le gabarit et découpez les différentes formes dans le papier. Reportez la forme basse du visage sur l’adhésif blanc, et celle du haut sur l’adhésif cuivre.

Enlevez la partie protectrice de l’adhésif du bas du visage, et collez-la directement sur la feutrine noire. Procédez de même pour le haut du visage (à cette étape, vous pouvez rajouter un supplément de colle, car paillette sur paillette ça ne tient pas très bien!)

Si vous voulez réaliser une demi-couronne de feuilles en bas de la broche, il faut alors découper dans du tissu vert une dizaine de gouttes d’environ 1 cm de hauteur. Une fois découpées, il faut les replier sur elles-mêmes à la base, mettre un point de colle et attendre qu’il sèche en serrant bien entre ses deux doigts.

Une fois la dizaine de feuilles formée, il faut les assembler (toujours à l’aide de la même colle) en demi-couronne sur le bas du renard.

Ensuite, collez les deux strass pour les yeux, et la perle pour le nez. Découpez la feutrine noire tout autour de l’adhésif. On y est presque, plus qu’une étape!

Pour terminer, collez l’attache pour broche à l’arrière de la feutrine,

IMG_4052

et TA-DAMM portez fièrement votre broche faite main!

IMG_4130.jpg

Les manchons de vélo

C’est la nouvelle année, il fait froid, et c’est dur de tenir ses bonnes résolutions !

image

Mais grâce à ces manchons cousus main et élégants, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas faire tous vos trajets à vélo !

Pour voyager les mains au chaud, all you need is:IMG_3025

  • 150 x 140 cm de tissu déperlant
  • 150 x 140 cm de tissu doudou (polaire, ou fourrure)
  • 20 x 140 cm de tissu contrastant pour les petits nœuds
  • 8 cm de ruban velcro
  • 1,20 m de biais (ou un peu plus de tissu déperlant pour faire le biais vous même)
  • Le patron, à télécharger ici

 

 

Pour commencer, imprimez le patron(qui se présente sous forme de 3 feuilles A4), assemblez les 2 feuilles A4 de la pièce principale et découpez les gabarits (pièce principale et nœud). Reportez le gabarit sur le tissu : il vous faudra couper la pièce principale en quadruple exemplaires sur chacun des tissus  (deux sur l’envers, et deux sur l’endroit), et la pièce pour le nœud en quadruple exemplaires aussi sur le tissu contrastant.

Une fois l’ensemble de vos pièces découpées, vous devez avoir devant vous 12 pièces : 4 pièces principales en polaire, 4 pièces principales en tissu déperlant, et 4 pièces pour les nœuds.

 

Pour l’assemblage : munissez-vous de deux pièces de polaire (une sur l’endroit, et une sur l’envers), fixez sur l’endroit du tissu une des parties du velcro en vous fiant aux marques présentes sur le patron. Puis, épinglez endroit contre endroit ces deux pièces (les velcros doivent alors être en face, et s’accrocher l’un a l’autre). Cousez tout le long de la couture supérieure, et de l’extrémité au cran sur la couture inférieure. Vous avez maintenant un tube de polaire, en partie fermé par un velcro au niveau du petit côté.

Faites de même sur les deux autres pièces polaires.

Puis, épinglez endroit contre endroit les pièces de tissu déperlant, et reproduisez les même étapes coutures.

Vous avez à ce stade, deux tubes de polaire, et deux tubes de tissu déperlant. Crantez tout le long de la couture des parties les plus courbes des tubes de tissu déperlant

 

Prenez un tube de tissu déperlant, et un tube de tissu polaire, épinglez-les endroit contre endroit. Faites une couture tout le long de la petite ouverture du manchon, celle où se trouve le velcro (c’est celle par laquelle passera le guidon).

IMG_3333

Enfin, retournez le tissu pour que la polaire se retrouve à l’intérieur du manchon, et le tissu déperlant à l’extérieur. Il vous reste ensuite à poser du biais sur toute la partie extérieure du manchon pour le terminer ! Moi j’ai fait mon biais moi-même, car je le voulais raccord à mes manchons, mais vous pouvez aussi prendre une couleur contrastante.

 

Et TA-DAMMM, admirez le résultat ! Et maintenant, plus d’excuse pour ne pas aller au travail en vélo 😉

 

IMG_3491IMG_3455