Cartes étapes (part 2)

Hello,

Je vous avais précédemment mis à disposition les cartes étapes du premier au quatrième mois (l’article se trouve juste ici pour les intéressées)… baby fête ses 7mois aujourd’hui, il était donc grand temps de vous rendre disponible les cartes des mois 5 à 8 !

Happy as a bee – cartes étapes mois 5 à 8

Encore une fois, c’est vraiment très facile à réaliser pour celles qui souhaitent se lancer ! Promis je ne suis pas une dessinatrice hors paire, et l’important c’est que ça soit fait avec le coeur ! Je vous ai déjà donné quelques conseils pour vous lancer en aquarelle dans mon article précédent, mais je voulais ajouter un livre à celles qui auraient peur de se lancer mais seraient motivées  ! Il s’agit du livre « collage créatif » de Julie Adore. Ce livre est bourré de jolies idées toutes simples pour se lancer en collage et en dessin… J’adore le style de Julie, et promis c’est vraiment accessible à tous les niveaux !

Et si vous êtes partantes (chouette !) alors n’hésitez pas à télécharger le template de mes cartes étapes pour vous faciliter la vie : Happy as a bee – template cartes étapes

View this post on Instagram

✂️📖NOUVEAU LIVRE ARRIVE // NEW BOOK COMMING SOON ✂️📖 Il y a un an jour pour jour je dévoilais ici la couverture de mon livre #doodlingcréatif Et voilà qu'aujourd'hui je vous présente la couverture de mon deuxième livre " Collage créatif ". ✂️📖🖍 Avec ce nouveau livre j'ai envie de revenir aux sources de ma créativité, je voudrais rendre hommage à la technique qui m'a permis d'évoluer : le collage ✂️ Si dans le premier livre je vous apprenais à dessiner des fleurs grâce à la technique du doodling, ce deuxième livre est plutôt un livre d'inspiration, une compilation de toutes les pistes que j’ai pu prendre dans mon travail artistique. Je vous montre des types de collage que j'aime bien, je vous donne des exercices ludiques et inspirants et quelques idées pour les créations. ✂️ Je voudrais remercier de tout coeur mon éditeur Eyrolles @eyrolles_loisirscreatifs ( et particulièrement @nathalie_eyrolles ) de m'avoir fait confiance, de m'avoir donné une carte blanche et d'avoir publié ce véritable livre d'auteur. ☺️🙏🏻❤️ Et ce jusqu' à la couverture … C'est une grande première pour moi (et une grande responsabilité aussi 🙀) : j'ai réalisé la couverture de mon deuxième livre !!! J'ai voulu faire un collage qui présente tout ce que vous pouvez trouver dans mon livre : des photos en noir et blanc, mes dessins découpés, des cartes géographiques et des enveloppes … et franchement, j’en suis fière ☺️ (mon petit cascadeur attend son amoureuse, fleur bleue … 💙) ✂️🗝❤️Si vous aimez mon univers, avec ce livre je vous en donne les clés !❤️🗝✂️ 🗓"#collagecréatif " sort officiellement le 23 mai, mais vous pouvez déjà le précommander sur les différentes plateformes de vente.🗓 Actuellement je vis un collage d'émotions : entre excitation et peur, fierté et impatience, curiosité et trac. 😅🤪🤩😳😱🤭😬 Merci, ma communauté fidèle, pour votre support !!!! ❤️🌸❤️ J’espère que ce livre vous plaira et que vous serez aussi inspirés qu’avec le #doodlingcréatif ☺️🤞🏻❤️

A post shared by Julie♥️Adore®️ (@julieadore) on

 

 

pinterest

Que coudre pour son bébé ? Mes indispensables cousu main !

couture bébé barboteuse garçonPersonnellement, en attendant bébé, j’avais très envie de coudre pour lui, mais j’étais totalement perdue sur ce qui allait m’être utile ou non ! Et quand on passe du temps à réaliser du cousu main, c’est un peu la tuile si l’on ne s’en sert pas ou peu… Au fur et à mesure de la grossesse, je me suis tout de même lancée, et après six mois de pratique je vous liste ici les projets réussis et rentabilisés !

Des projets « taille unique »

Si comme moi vous êtes perdue sur la taille de votre futur bébé (« Comment ça le « six mois » il le porte avant ses six mois… ? ») voici quatre projets taille-unique qui conviendront à coup sûr, et quelle que soit la saison !

La couverture nid d’ange. Je ne pensais pas que ce serait si utile, mais je m’en sers énormément ! Les premiers mois pour l’emmailloter et le tenir au chaud, et maintenant comme petite couverture pour les balades, et comme tapis de jeu ! C’est une réalisation tout à fait accessible aux débutantes, et très satisfaisante pour les plus confirmées. Vous pourrez retrouver le tutoriel ici, et j’ai hâte de découvrir vos versions !

Le tapis de change nomade. Lui, on me l’a offert et ce n’est pas une réalisation personnelle, mais je m’en sers à chaque fois que l’on est en vadrouille (donc avec le confinement plus du tout, mais je suis impatiente de m’en servir de nouveau !). Il existe plusieurs tutoriels / modèles, et je vous conseille celui d’ikatee couture qui est très bien !

Le nid d’ange sortie de bain. Je me doutais que ça serait utile ! ça ne demande aucune grande compétence technique, donc je vous le conseille vivement si vous profitez de votre congé mat’ pour vous lancer en couture… ce n’est pas le plus excitant à coudre, mais ultra-utile au quotidien. Retrouvez mon tutoriel ici ! Seule modification que j’apporterais, je la ferais sans doute un peu plus grande!

La gigoteuse. J’ai réalisé celle du kit Filomène ateliers. Un peu plus onéreux que si vous prenez la peine de trouver un tutoriel gratuit, et acheter vos fournitures vous-même, mais le kit est très qualitatif, et rien que pour la beauté de cette fermeture éclair, je vous suggère de craquer ! Quoi qu’il en soit une gigoteuse vous sera toujours utile !

 

Des projets utiles mais pour lesquels vous devez choisir la taille !

Trois projets un peu plus tricky si vous ne savez pas quelle taille portera votre enfant (personnellement j’ai eu beaucoup de mal à me projeter en fonction des saisons ! même maintenant j’attends la dernière minute pour investir, et là je me retrouve presque sans rien à sa taille, avec toutes les boutiques fermées !). Mes conseils : essayer de coudre des pièces portables tout au long de l’année (par exemple un petit gilet c’est toujours utile…) dans des matières extensibles (surtout au début, même si c’est mignon les petites chemises en lin, ce n’est pas ultra confort !)

La grande ourse d’ikatee. Cousue en taille 6 mois pour cet hiver. Le modèle est plutôt simple, très confort, et tellement mignon ! J’ai déjà de nombreuses autres idées avec ce patron, il peut rendre tellement différent selon la matière ! D’ailleurs, tous les patrons d’ikatee sont canons. J’ai aussi cousu la blouse Electre pour ma nièce… Et elle est canon aussi ! Il parait que ça taille plus grand que les vêtements du commerce mais pour ma part je trouve ça identique à petit bateau…

Un site que j’apprécie beaucoup pour les patrons pour bébé, surtout pour ceux en jersey c’est Stoff & Stil. En plus, ils ont de superbes jerseys  pour bébés ! Seul inconvénient, il sont en anglais et il faut sélectionner la taille du patron… ce qui rends donc impossible la réalisation en différentes tailles pour accompagner bébé qui grandit !

Autre site parfait et bourrés de patrons gratuits : Oh, Mother Mine DIY. J’ai déjà réalisé deux barboteuses pour baby O, et je les adore (et l’avantage des barboteuses c’est qu’en modifiant la taille des bretelles c’est facile à porter à tous les âges !)

 

Que coudre pour votre bébé

 

 

Mes petits ballotins de Pâques avec (ou sans) Cricut !

imageJ’en rêvais depuis longtemps, et Cricut m’a gâtée : j’ai reçu ma première machine à découper le papier (enfin je l’ai pour 6 mois en prêt, mais quand même)…! Je suis ravie de l’avoir en test, pour découvrir toutes ses fonctionnalités, et me faire une idée de son utilité au quotidien. Je ferai bien sûr un article plus détaillé sur la machine et l’usage que j’en ai, dès que j’aurai un peu plus de recul, et d’expérience !

En attendant, premier test (et tutoriel) : un patron de ballotin en papier, pour décorer joliment votre table de Pâques et vous faire plaisir même en confinement. Point positif cette année si vous n’êtes pas équipés, comme les grandes tablées familiales vont être limitées, vous ne serez pas obligés de découper des dizaines de ballotins (sauf si vous avez 7 enfants, n’hésitez pas dans ce cas à les mettre à contribution !).

Avec la Cricut,  j’ai choisi de réaliser une dizaine de ballotins, à déposer devant la maison de mes proches qui habitent à deux pas de chez moi (chanceuse) !(#teamjenaipascoupélecordonavecmamaman).IMG_6094

 

Pour ce tutoriel tout simple, all you need is:

  • Un joli papier (ou alors une vieille enveloppe kraft)
  • une paire de ciseaux / un cutter, ou une Cricut
  • un feutre noir
  • des chocolats !

 

 

Imprimez le gabarit de cette petite boite (ici en version pdf et ici en svg !). Découpez-le. Dessinez le nez, la bouche et les yeux du petit lapin. Vous pouvez également ajouter le nom du propriétaire (oui, dans ma famille on est plutôt du genre à se piquer les chocolats, cette astuce peut donc être utile…!). Pliez au niveau des pointillés, et remplissez généreusement votre ballotin ! Voilà, c’est aussi simple que ça !

Le plus long est sans doute la découpe… j’avoue être une privilégiée avec la Cricut, ça devient un jeu d’enfant !

 

Balottins lapin

DIY – Lanternes déguisées

 

Pour celles qui me suivent depuis un moment, vous n’êtes pas sans savoir que nous avons découvert le Japon pour notre voyage de noces à l’été 2018. La culture est tellement riche et le dépaysement total : je suis revenue émerveillée, et la tête pleine d’idées !

Ces petites lanternes « poissons » en font partie ! Tout au long du voyage nous avons  croisé ces petites merveilles déguisées en animaux, pour décorer les chambres d’enfants, et ça donne un super DIY !

IMG_9381

 

Pour amener un peu de Japon chez vous, all you need is :

  • Des lanternes chinoises de 20 cm de diamètre
  • Du masking tape de différentes couleurs
  • Une paire de ciseaux
  • Le gabarit
  • une feuille de rhodoïd

 

Dans un premier temps, imprimez le gabarit et dépliez la lanterne chinoise.

IMG_9386

On va commencer par créer les yeux du poisson. Placez la feuille de rhodoïd sur le gabarit, recouvrez le cercle le plus large de masking tape blanc, et le cercle le plus petit de masking tape noir. Le plus facile est d’utiliser du maksing tape « casa », plus large que le rouleau classique. Sinon faites comme moi en faisant chevaucher les bandes du bas vers le haut pour recouvrir complétement le gabarit. Découpez les ronds à l’aide d’un cutter par transparence.

Placez le cercle noir au centre du cercle blanc. Renouvelez l’opération pour le deuxième œil. Collez ensuite les deux yeux de part et d’autre de la bouche

Pour les nageoires costales, collez le masking tape sur la feuille de rhodoïd sur 1 cm environ, puis déroulez le rouleau sur une dizaine de cm, et repliez-le sur lui même. Découpez la nageoire à l’aide d’un ciseau en vous aidant des gabarits, puis collez la sur la lanterne chinoise. Faites de même pour l’autre nageoire costale et la nageoire dorsale.

 

Et tadaaaamm. Admirez le résultat !

Lanternes déguisées

Stay Home Club

IMG_4245Je vous avais mis à disposition un template de ma broderie « Stay Home Club » en story Instagram, mais comme vous êtes nombreuses à me le re-demander, j’ai décidé d’écrire un article ici pour qu’elle soit disponible de façon permanente !

Pour réaliser cette broderie, il vous faudra quelques fils à broder (des « mouliné spécial » de chez DMC seront parfaits…). Si vous débutez en broderie, pas de panique c’est tout à fait accessible, et je vous conseille de lire cet article pour vous équiper. Un vieux T-shirt, et quelques heures devant vous (ça tombe bien si vous êtes dans la team confinée sans enfant à gérer !). Je vous conseille également d’utiliser du solufix ou un cercle à broder pour vous aider à maintenir le tissu en place !

Dans un premier temps, imprimez le gabarit (ou téléchargez le sur votre portable pour le décalquer) et reportez le sur votre tissu. Si vous ne savez pas comment procéder je vous conseille cette vidéo ou je vous donne tous mes conseils !

Stay Home Club

Le coeur est en point de chaînette, la maison et le « stay home » en point arrière surjeté et le « CLUB » en passé plat. Pour des petits festons réussis pour le toit, n’hésitez pas à faire des tous petits points, et ne pas trop tirer sur le fil lors du surjet.

Hâte de voir vos réalisations et de rencontrer les nouveaux membres du club !

 

Peach Collage Beauty Hair Pinterest Graphic

 

Que coudre en confinement ?

IMG_6724Pendant le confinement on a plusieurs teams : celles qui sont en télétravail avec parfois une tribu à gérer, et celles qui ont des enfants très sages (ou un mari aidant, ou pas de bambin du tout !), avec beaucoup de temps libre pour coudre ! Si vous faites partie de cette deuxième team, deux problèmes se présentent souvent : vous n’avez pas beaucoup de tissus en stock, ou alors comme moi, vous n’avez pas d’imprimante chez vous…Voici donc un petit tour d’horizon des différents projets pour vous régaler en couture malgré les conditions !

Si vous êtes de la team pas d’imprimante, et que vous avez déjà fait et refait l’ensemble des patrons de votre patronthèque, voici quelques projets sans patron à  imprimer:

 

Si vous êtes de la team pénurie de tissus :

 

Et puis, si vous avez du tissu, tu temps libre ET une imprimante, Fibremood a eu la super initiative de rendre gratuit un patron gratuit par semaine de confinement… et si vous êtes disponible, RDV tous les jeudi à 14H00 sur leur compte Instagrampour coudre toutes ensembles ! Vous trouverez toutes les informations ici ! Et vous quels sont vos projets couture durant ce confinement ?

 

 

Comment organiser un atelier créatif à un EVJF ?

Atelier_DIY_EVJF_3469Le week-end dernier, c’était l’EVJF d’une super copine. Pour l’occasion, j’ai animé un atelier DIY, et vous étiez nombreuses à avoir envie d’en savoir plus sur la façon dont j’avais préparé cette animation. Comme les EVJF prévus dans les prochaines semaines risquent d’être reportés, la bonne nouvelle c’est que cela vous laisse le temps pour acheter le matériel en ligne et préparer votre atelier  vous aussi !

J’ai également tourné une vidéo Youtube pour vous livrer les secrets de ce tutoriel qui sera parfait pour occuper vos jours de confinement avec vos fins de pelotes de laine !

Un atelier créatif c’est plutôt chouette à préparer ! et je vous donne ici les étapes que j’utilise habituellement pour organiser mes ateliers :

1 – Définissez le thème !

Création de bijoux comme celui que je vous propose en vidéo, réalisation d’une couronne… ! Libre à vous de choisir ce qui plaira à la future mariée et à sa fine équipe. Veillez tout de même à ne pas être trop ambitieuse… non, vous ne pourrez pas faire un tissage d’un mètre de long en deux heures d’atelier ! Voici des idées qui fonctionnent bien, sans nécessiter une valise entière de fournitures :

  • Boucles d’oreilles pompons
  • Petite broderie sur un tote bag
  • Couronne de fleurs fraîches ou séchées
  • Barette de perles (le tutoriel ici)
  • Petite réalisation en punch needle (sur un cercle de 15 cm de diamètre)
  • Customisation de mugs avec des feutres porcelaine
  • Lettre ou texte en fleurs séchées, les initiales des mariés par exemple (le tutoriel ici)

 

2 – Etablissez la liste du matériel dont vous allez avoir besoin

Si vous partez d’un tutoriel existant, cette étape ne devrait pas être la plus longue !

3 – Testez une fois la réalisation

Si vous rencontrez d’éventuels problèmes notez-lez ! Et n’hésitez pas à faire appel à une copine qui ne participe pas à l’EVJF pour cette étape ! Il est probable que les participantes rencontrent les mêmes difficultés, alors autant être capable de les anticiper pour pouvoir leur répondre ! S’il vous manque du matériel, ajoutez-le à votre liste.

4 – La veille du départ, empaquetez votre matériel

N’hésitez pas à prévoir deux/trois objets de déco (nappe rustique, petits vases et fleurs séchées…). Installez-vous dans un endroit sympathique une demi-heure avant le début de l’atelier, et amusez-vous à créer toutes ensemble ! Bonne humeur garantie !

NB : compte-tenu de la situation actuelle je pourrais également appeler mon article « Comment s’occuper chez soi avec des chutes de laine et trois fois rien ! »… Dans les deux cas vous trouverez vos réponses ici !

2

 

Les outils qui faciliteront votre vie de couturière !

Outils_indispensable_couture4575La couture, je la pratique depuis bientôt quatre ans, mais j’apprends encore tous les jours, et je suis encore loin d’être une technicienne hors pair ! Actuellement, j’ai envie d’améliorer mes finitions et la qualité de mes cousettes alors je partage avec vous les outils que j’ai découverts tout récemment et qui ont changé ma vie de couturière ! (Pour les outils indispensables lorsque l’on débute en couture je vous invite à lire cet article )

Réglette de mesure boutonnières :

J’adore cet outil que j’ai depuis maintenant dix mois ! C’est un gain de temps considérable à partir du moment où vous voulez rajouter ou modifier le nombre de boutons. Cela vous permet de calculer très rapidement l’écartement à prévoir. Il permet de positionner jusqu’à 8 boutons sur une distance de 8 à 60 cm. Il coûte une trentaine d’euros environ, vous en trouverez ici chez Rascol ! Personnellement, je ne m’en passe plus, déjà parce que je modifie très régulièrement la longueur finale d’un vêtement, et aussi parce que j’oublie toujours de reporter les marques du patron pour les boutonnières et que je m’en rends compte quand le patron est bien rangé au fond de ma patronthèque…. Plus rapide donc de sortir ma réglette !

Comment cela fonctionne ? tout simplement en dépliant la réglette afin de l’ajuster à la longueur de votre boutonnière. il ne vous reste ensuite plus qu’a noter la position de vos futurs boutons/boutonnières.

Ouvre boutonnière :

Lui ce n’est clairement pas un indispensable, et cela peut paraître gadget, mais malgré tout, je l’adore ! Je prends le temps de le chercher à chaque fois que je réalise une boutonnière… C’est pour dire ! Il permet de faire une découpe nette et franche sur le tissu (et aussi d’éviter les accidents de découd-vite en ouvrant sa boutonnière alors que l’on vient de terminer sa cousette… histoire vécue ici !).

Comment cela fonctionne ? Il suffit de positionner l’ouvre boutonnière dans la boutonnière à la perpendiculaire, et d’appuyer fermement. Attention de positionner votre tissu sur un support qui ne craint rien évidemment (On évite donc la petite table en marqueterie… !). Il paraît que l’on peut aussi utiliser de la colle textile pour maintenir joliment en place les petits fils à l’intérieur de la boutonnière. Personnellement je ne le fais pas, et si vous utilisez cette astuce je serais ravie d’avoir votre retour!

 

Pied à ourlet roulotté  :

J’ai acheté ce pied pour ma Brother FS40 récemment. J’ai eu un peu de mal à le prendre en main au début. Je l’ai même laissé de côté un temps. C’était pour mieux l’adopter, et cette fois-ci c’est le coup de coeur. Gain de temps considérable quand vous avez un ourlet à réaliser sur un tissu léger. Encore plus utile quand cet ourlet est en ligne courbe ! Pas la peine de se prendre la tête, le pied fait tout, tout seul, juste un petit truc à prendre au début, et je vais essayer de vous faire très vite une vidéo pour vous expliquer ça !

Comment cela fonctionne : Une fois le tissu pris dans le pied, ça roule tout seul. Pour positionner le tissu il y a un petit truc à prendre (c’est ce qui m’avait découragée la première fois) mais promis je vous fais vite une vidéo!

Outils_indispensable_couture1039

Pied à fermeture éclair invisible :

Indispensable (à partir du moment où vous aurez besoin de fermetures éclairs invisibles cela va de soi !). Poser une fermeture éclair invisible ce n’est pas si sorcier quand on a le matériel adéquat ! Avant (comme je m’y prenais à chaque fois à la dernière minute et qu’il n’y en avait pas en vente à côté de chez moi…) je les posais en bidouillant avec mon pied à fermeture éclair classique… Clairement, le résultat n’est pas net, et la pose est délicate alors qu’avec un pied spécifique, tout roule tout seul. Attention j’avais acheté un pied soit disant « universel »  chez mondial tissu, impossible de l’utiliser avec ma Brother FS40. Je ne peux donc que vous conseiller d’investir dans un pied spécifique à la marque de votre machine, et je crois bien qu’il les ont tous chez Rascol.

Comment cela fonctionne : le pied déplie lui-même les dents de la fermeture éclair pour vous permettre de venir faire la couture au plus proche des dents du zip.

 

Et puis, une fonctionnalité de ma machine à coudre que je n’utilisais pas au début : coudre les boutons à la machine ! Maintenant, il m’est impensable de faire autrement, parce que la couture des boutons à la main je trouve ça drôlement long, et surtout je suis sûre de la qualité de ma couture avec la machine.

Prochains achats en vue : pied pose biais et réglette japonaise ! Et vous, quel est votre outil fétiche ?

Outils qui faciliterons votre vie de couturière

 

Mobile pour enfant en feutrine

Mobile enfant_1013Ça fait longtemps que je me disais qu’un mobile pour baby O. ça serait chouette, lui qui , comme tous les bébés, passe son temps à observer les choses qui bougent… Quand je suis passée chez Søstrene Grene lors de mon dernier voyage parisien, j’ai trouvé ces jolies pampilles en bois aux formes enfantines, parfaites pour réaliser le mobile de mes rêves !

Pour ce tutoriel vous aurez donc besoin de :

Mobile_enfant1873

  • Une structure à mobile DIY ( chez Søstrene Grene)
  • Ficelle (du coton retors pour moi)
  • Personnages en bois (également trouvés chez chez Søstrene Grene)
  • Feutrine
  • Ciseaux
  • Aiguille

 

Dans un premier temps, imprimez le gabarit ici, et découpez autant de feuilles que vous le souhaitez dans la feutrine (j’en ai découpé une bonne vingtaine). Réalisez une couture à la machine en suivant les nervures pour créer un peu de relief (cette étape peux également être réaliser à la main, avec un point arrière surjeté !). Assemblez les feuilles par deux ou par trois. Pour ma part je les aient assemblées une première fois à la machine pour les maintenir en place, puis à la main avec le coton retors pour de jolies finitions.

Choisissiez l’emplacement de vos pampilles et feuilles en assemblant les groupes de feuilles précédemment formés et les pampilles. Attention au poids ! vous ne pouvez pas mettre trois pampilles d’un coté et une de l’autre, le mobile serait déséquilibré ! J’ai opté pour une pampille sur chacune des branches, et une pampille au centre, accompagnée de trois-quatres feuilles à chaque fois. Accrochez ensuite vos différents assemblages aux branches de la structure du mobile. Pour compléter et ajouter un peu de couleur j’ai réalisé des fleurs en feutrine dont vous trouverez le pas à pas ici :

Découpez 5 pétales de taille identique. Une bande pour le pistil. Pliez en deux les premiers pistils pour le coeur de la fleurs. Enroulez ce coeur tout le long de la bande. Maintenez le en enroulé à l’aide de votre fil et aiguille. Puis venez ajouter les 5 pétales en passant le fil deux fois dans chacun des pétale. Faites un noeud à la fin.

Je suis venu ajouter les fleurs en les accrochants directement au support du mobile.

Maintenant, c’est à votre tour de jouer ! Il me tarde de voir vos réalisations ! Si vous voulez voir un autre mobile réalisé à partir des mêmes fournitures, un tuto est disponible sur leur site ici.

Mobile enfant Happy as a bee