Wishlist créative de Noël 2019

image 3Comme l’année dernière je partage ici mes coups de cœur pour ces fêtes de fin d’année ! De jolies choses à ajouter rapidement sur sa liste au père Noël, ou à offrir à ses amies créatives !

Budget tout doux (5-25 €):

 

La broderie c’est easy peasy avec les kits à broder Britney Pompadour ! En voici un joli « paon & cygne », que j’ai imaginé et dessiné, parfait pour customiser vos créations ou t-shirts ! – 24 € – // Parce qu’il n’en faut pas beaucoup pour se lancer et apprécier, la palette aquarelle Cultura est parfaite pour les novices avec 18 couleurs et un pinceau réservoir – 12,99€ – Investissez également dans un bloc de papier spécial aquarelle pour de jolies créations – 5,79 € // Que vous soyez débutante ou confirmée en couture, vous serez ravie de coudre la jupe patineuse avec des poches #IAMCINDY. Faites-vous offrir ce joli patron I AM PATTERN– 15 € en version papier.

Budget Moyen (25-50€) :

 

Pas la peine d’être inscrite au CAP pour essayer d’améliorer ses finitions en couture ! Et pour ça rien de tel que le livre de Christine Charles écrit en collaboration avec Artesane Livre CAP éditions Eyrolles – 36 € // Petits chaussons parfaits pour un cadeau de naissance (ou pour plus grands, ils sont disponibles du 16 au 43!) vous aurez tout le nécéssaire pour les coudre dans le  Kit chausson « dreamer » par Mélanie F – 32€ // Une jolie paire de ciseaux dorés pour tous vos projets couture (en tout cas, pour ma part, j’aimerais bien qu’ils rejoignent ma collection !) : Ciseaux couleur or – 46,99 € // Les spécialistes des cours en ligne se sont lancés dans les kits, et ils sont tous canons ! Si je ne devais en choisir qu’un, ce serait sûrement le coffret « J’apprends l’aquarelle avec Artesane »qui comprend tout le matériel (une superbe palette & carnet) ainsi que l’accès au cours dispensé par Marie-Gabrielle – 51€.

Big budget (+ de 50 €):

 

Le cadeau idéal pour les créatives, les box Pigeon Coq comprennent tout le nécéssaire pour réaliser le sac en cuir de vos rêves. Pas la peine de savoir coudre pour le réaliser, voici la tadam box n°3 pour un joli sac bourse – 149 € // Certes l’été parait encore bien loin, mais promis il sera vite là, alors faites-vous offrir une place chez atelier Ormes pour fabriquer vos propre sandales – 135 € // J’en rêve depuis longtemps, et j’espère pouvoir me l’offrir un jour : une cricut, cette superbe machine qui permet de découper papier, carton, vinyle, et beaucoup d’autre matières !  – 439,99€  // Noël 2019, c’est l’occasion de vous lancer en couture ! Investissez dans une brother FS40 pour réaliser toutes les créations que vous avez en tête ! – 299€ (mais régulièrement en promotion sur La redoute)

 

Et vous ? à quoi ressemble votre liste de Noël ?

 

CanvaPasko-2

 

Mes emballages cadeaux avec Søstrene Grene

emballage_cadeaux_noc3abl6383-2.jpgVous le savez sans doute, la période de Noël est ma préférée depuis toute petite, et les emballages cadeaux une religion (vous pouvez relire le tutoriel de l’an dernier ici) ! Chaque année j’essaie de ravir mes proches avec des cadeaux faits main, et je porte une attention toute particulière à l’emballage. Et cette année, j’ai eu la chance d’être gâtée par une de mes marques de décoration et loisirs créatifs préférées : Søstrene Grene. L’ensemble des fournitures de cet article provient donc de chez eux.

 

Pour l’emballage « houx »

Emballage_cadeaux_noël6249

 

all you need is :

  • Des jolies boîtes en carton
  • Du ruban velours
  • Des petites boules de Noël
  • Un feutre permanent blanc ou doré
  • Une paire de ciseaux

 

 

Je l’apprécie tout particulièrement, car cet emballage peut être conservé et réutilisé par celui qui reçoit le cadeau. Personnellement, ces boîtes me servent à ranger les décorations de Noël. Pour cette version, emballez le cadeau dans la boite de votre choix. Prenez le ruban velours vert, entourez le paquet cadeau, et faites un premier noeud simple. Prenez ensuite trois petites boules de Noël sur lesquelles vous pouvez écrire le prénom ou les initiales de l’heureux élu à l’aide d’un feutre blanc ou doré.

Faites glisser les boules sur un des brins du ruban. Faites un joli nœud avec le velours. Utilisez un ciseau pour « friser » le ruban comme vous le feriez avec un ruban de Bolduc.

 

Pour l’emballage « lettre »

emballage_cadeaux_noc3abl6362.jpg

All you need is :

  • Deux jolis papiers cadeaux aux couleurs contrastantes (ou un papier cadeau bicolore)
  • Un cutter
  • Un jolie ficelle bicolore (ou baker twine !)
  • Une branche de sapin

 

 

 

Imprimez la première lettre du prénom du destinataire du cadeau. Choisissez ensuite un emballage aux faces de différentes couleurs ou deux papiers aux couleurs contrastantes. 


Commencez à emballer votre cadeau. Marquez les plis et les angles. Placez la lettre à l’endroit souhaité et découpez le papier cadeau à l’aide du cutter. Découpez un carré dans l’autre papier cadeau,  et venez le coller sur l’envers du premier papier. Terminez d’emballer votre cadeau.

Et ta-dammm, c’est fini !

*Article sponsorisé par Søstrene Grene

Copie de Couronne.png

Couronne de Noël en mt Masking Tape

Couronne de noël .jpgJ’en ai parlé sur Instagram, Masking Tape organise un concours pour gagner un voyage au Japon. Vous connaissez mon amour pour ce pays, participation obligatoire ! Qui plus est, j’adore les défis et les thèmes imposés : ça booste la créativité ! Voici donc ma proposition pour le concours, et le tutoriel si vous souhaitez réaliser la même à la maison.

MT Masking tape, si vous ne connaissez pas, c’est une entreprise japonaise de masking tape, ce scotch en papier Washi repositionnable à l’infini. Parfait pour décorer ses murs sans faire de trous ni de traces. Idéal pour les décorations éphémères, ou pour les murs d’un logement dont on n’est pas propriétaire.

IMG_5548

Pour ce tutoriel, All you Need Is :

  • Du Masking Tape MT casa de largeur 5cm (deux différentes nuances de vert, un rouge et un doré)
  • Une paire de ciseaux
  • Des pochettes transparentes en plastique
  • Un marqueur permanent

 

 

Définissez l’endroit où vous souhaitez réaliser la couronne. Si vous utilisez du Masking Tape MT casa de 5 cm, le motif final fera 150 cm de largeur et 155 cm de hauteur (si vous souhaitez une plus petite couronne vous pouvez utiliser du Masking tape traditionnel de largeur 1cm  et ainsi obtenir une couronne de 30cm environ). Utilisez du Masking Tape basique pour définir l’emplacement et le milieu de la futur couronne (j’ai même ajouté des marques tous les 5 cm pour m’aider à placer les premiers carrés).

Découpez des carrés de 5 cm sur 5 cm de Masking Tape. Pour réaliser cette tâche de façon efficace et rapide j’ai utilisé des pochettes en plastique sur lesquelles j’ai tracé des traits à 5 cm d’intervalle. J’ai ensuite collé des bandes de Masking Tape les unes à côté des autres, puis découpé le long des traits précédemment tracés.

Il suffit ensuite de coller un à un les carrés découpés pour réaliser le motif suivant :

Happy_As_A_Bee_Couronne_Noël_Masking_tape.png

Un peu de patience, et vous verrez votre couronne se dessiner petit à petit ! Vous pouvez également réaliser le motif de votre choix (un sapin par exemple ?). J’ai hâte de voir vos réalisations !

Avez-vous prévu de participer au concours vous aussi ?

Couronne

Bilan couture #13 – Octobre & Novembre

img_3597.jpg

Avec l’arrivée de baby O. et le déménagement de mon atelier dans le salon, j’ai eu moins l’occasion de coudre qu’à l’accoutumée, j’ai donc réalisé des projets coups de coeur, et des projets plutôt rapides et faciles, pour être sûre de les terminer malgré les nuits courtes et les interruptions régulières 🙂 J’ai également terminé ma veste Sable qui attendait depuis quelques temps.

Cette veste très colorée, je l’avais en tête depuis un moment. Depuis que mon amie Debbora m’avait offert ce superbe jacquard à vrai dire. Je voulais en faire une veste, avec une coupe moderne et plutôt graphique pour permettre à ce joli motif d’être mis en valeur. J’ai dû légèrement modifier le patron pour faire tenir toutes mes pièces dans le coupon, mais les instructions sont comme toujours chez maison fauve ultra claires et bien détaillées. Et je pense en faire une autre en respectant toutes les instructions et empiècements ! Pour travailler ce jacquard, j’ai suivi les conseils de Debbora, et l’ai au préalable entièrement thermocollé pour maintenir le tissage durant la couture (et heureusement, très compliqué sinon !). C’est un vêtement plutôt facile à réaliser si vous souhaitez vous lancer dans une veste doublée pour la première fois .

Ce gilet est un vrai coup de coeur tout à fait accessible aux débutantes !  J’ai reçu la box de Nino en septembre, et je la gardais précieusement pour la réaliser une fois le baby arrivé (parce que c’est quand même plus facile d’aller au bout d’un projet quand on a toutes les fournitures à notre disposition il faut être honnête !). C’est un projet rapide à réaliser avec de jolies finitions. Je vous le conseille vivement pour un cadeau de naissance ou pour vous faire un petit plaisir à offrir. Pour parfaire ce gilet, je l’ai agrémenté d’une petite broderie, et je suis ravie du rendu ! si vous aussi vous voulez vous lancer dans la broderie, vous pouvez lire mes articles sur le sujet, c’est une technique tout à fait accessible aux débutantes, qui demande peu d’investissement et qui rendra vos pièces cousues main uniques !

Edit : Malheureusement j’ai appris sur Instagram que l’atelier des petits patrons fermait leurs portes mi-novembre et c’est bien dommage car leurs boxs et patrons étaient de grande qualité.

J’avais ce beau tissu prince de galles de chez les coupons de Saint Pierre dans lequel je voulais réaliser une jupe. Je cherchais le patron idéal depuis 15 jours, jusqu’à ce que Cindy me dévoile son modèle de jupe patineuse en collaboration avec I am pattern. Coup de foudre immédiat entre elle et moi (la jupe, hein, pas Cindy !), et tout de suite imaginée dans ce prince de galles. Si vous cherchez une jupe simple à coudre et efficace, #IAMCINDY est faite pour vous ! J’adore les poches, auxquelles j’ai ajouté un passepoil contrastant à l’entrée. C’est la seule petite modification que j’ai apportée au patron. Les instructions sont claires et le montage ingénieux. Tout à fait accessible à une débutante ! Le tissu a pas mal de tenue et de tombé, et est très confortable. Il est parfait pour une jupe et aurait très bien fonctionné en pantalon également.

 

Si vous souhaitez épingler cet article sur Pinterest :

Copie de Chia pudding

Mes cartes étapes bébé personnalisées – ou comment vous lancer dans la peinture à l’aquarelle.

F62883A7-2FEC-4F6D-A61D-7E3BB2C961D2Je voulais prendre des photos pour immortaliser chacun des « anniversaires mensuels » de Baby O. (dans l’idée de faire un album photo). Pour accompagner le baby, je voulais des cartes étapes avec chacun des mois. Comme j’en trouvais plusieurs à mon goût sans avoir pour autant de coup de cœur, j’ai trouvé que l’occasion était idéale pour sortir ma palette d’aquarelle.

Vous avez été nombreuses à réagir à mes stories, et certaines m’ont demandé s’il était possible de les télécharger. Voici donc les 4 premiers mois disponibles au téléchargement (les autres viendront par la suite), et surtout mes conseils pour réaliser les vôtres ou vous lancer dans la peinture aquarelle si le coeur vous en dit :

Cliquer ICI pour télécharger les fiches

Pour commencer pas la peine d’être une experte pour prendre du plaisir en aquarelle ! Commencez par investir dans une petite palette et jouez avec. Si vous n’avez pas de matériel, je vous conseille cette palette Cultura à prix  très raisonnable (12,99€). Elle est accompagnée d’un pinceau réservoir super pratique pour les voyages. Investissez également dans un carnet de dessin ou bloc de papier spécial aquarelle. C’est important pour un joli rendu. Si vous préférez être totalement accompagnée (et ne pas perdre votre temps à chercher des tutoriels plus ou moins valable sur internet) les cours d’Artesane sont fait pour vous. Je vous conseille « 20 techniques pour débuter l’aquarelle » de Marie-Gabrielle.  Et pour celles qui ont la chance des se rendre au CSF 2019, Artesane a sorti un coffret « j’apprends l’aquarelle » comprenant l’accès au cours et le nécéssaire pour débuter (une jolie palette et un carnet). Parfait pour glisser sous le pied du sapin. Enfin, je ne les ai pas lus moi-même mais je n’entends que du bien des différents ouvrages de Marie (des tribulation de Marie) qui sont, paraît-il, parfaits pour débuter !

Voilà, c’est à vous de jouer maintenant, et j’espère voir vos créations très vite sur Instagram !

pinterest

Customiser un meuble avec le MT remake sheet

ACS_0843.JPGJe pense que si vous me lisez ici c’est que vous êtes manuelles et que vous connaissez sans doute déjà la marque MT Masking tape qui propose une multitude de Masking tape (ces scotchs repositionnables à l’infini en papier washi). En plus des rouleaux classiques, la marque a lancé il y a quelques années une gamme « MT CASA » avec des rouleaux plus larges pour décorer la maison. Et les remake sheet, dont je vais vous parler aujourd’hui, des feuilles autocollantes, repositionables et résistantes  (recouvertes d’un film protecteur). Contrairement au Masking tape classique, la feuille est complètement opaque, et peut donc recouvrir une surface à motifs ou colorée sans sous-couche préalable.

De mon côté je suis fan de leur collaboration avec Morris & Co, j’ai donc opté pour une des remake sheet de cette gamme. Et comme il me fallait un marche pied depuis très longtemps (trop petite pour accéder à certains placards de ma cuisine) je me suis dit que c’était l’occasion idéale pour customiser le marche pied BEKVÄM de chez Ikea (que je trouve également très joli en bout de canapé). Je vous explique ici la démarche que j’ai suivie, et que vous pouvez transposer à de nombreux autres objets (je pense notamment à une chaise d’écolier ou une petite commode)

IMG_3839

 

Pour ce projet, all you need is :

 

 

Pour commencer vous allez bomber chacune des pièces de votre meuble. Je vous conseille de faire deux couches pour une couleur encore plus vibrante. Je sais que c’est difficile de patienter entre les couches (en tout cas moi j’ai beaucoup de mal !), mais essayez de tenir bon pour un résultat réussi (ça évite les coulures).

Une fois la peinture sèche, prenez la pièce à recouvrir (ici les marches de BEKVÄM). Décollez la feuille protectrice à l’arrière sur trois-quatre centimètres et venez la positionner sur la marche. Faites des mouvements circulaires pour vous assurer qu’aucune bulle d’air ne s’est logée entre le bois et la feuille. Si c’est le cas, vous pouvez « pousser » la bulle jusqu’au bord de la feuille pour la chasser.

Continuez à décoller la feuille protectrice tout en plaquant la remake sheet. Si votre surface est plane n’hésitez pas à vous aider d’une règle, cela vous aidera à éviter bulles et faux plis.

Une fois votre surface totalement recouverte, découpez le contour à l’aide d’un cutter ou d’une paire de ciseaux.

 

Pour terminer, montez votre meuble en suivant les instructions d’IKEA et Ta-DAMMMM, admirez le résultat !

 

IMG_4657.PNG

 

Mon kit en vente chez Cultura !

W20_decopasquedenoel.jpgL’année dernière, j’ai participé au concours « une déco pas que de Noël » chez Cultura, avec un DIY sapin de Noël en balsa qui se transforme en porte bijoux une fois les fêtes de fin d’année passées ! Pour les curieux, vous pouvez retrouver le tutoriel et relire l’article ici.

Grâce à vos votes et à ceux du jury, je fais partie des trois chanceuses dont l’idée est retenue pour développer un kit, mis en vente cet hiver ! Le moment est donc arrivé de retrouver ce kit en vente chez Cultura, et l’occasion pour moi de revenir sur cette superbe expérience !

Tout commence en décembre dernier, où j’entends parler de ce concours sur Instagram (notamment grâce à Sabine de Miss etc... ). Etant une grande fan des décorations de Noël, mais encore plus des détournements d’objet, je me lance dans la réalisation d’un tutoriel « sapin de Noël / porte-bijoux ». Une fois les photos finales publiées sur la plate-forme Cultura créas (si vous ne connaissez pas je vous conseille de faire un tour là-bas, ils organisent régulièrement des concours et le site regorge d’idées DIY très sympathiques !), et votre soutien sans faille, la bonne nouvelle arrive en janvier ! J’ai la joie d’apprendre que je fais partie des lauréates, en grande partie grâce à vos votes ! Déjà très heureuse de remporter un bon d’achat chez Cultura, j’ai en plus le bonheur d’apprendre que je suis conviée à passer une journée dans leurs locaux en région bordelaise pour imaginer le futur kit.

_P5A0035

Lucie et moi, découvrant la gamme Créalia !

 

En mars, me voilà donc partie direction le sud-ouest pour passer la journée avec Lucie, l’autre gagnante, (du blog « après la flemme ») et les équipes Cultura ! Nous sommes chouchoutées : découverte des locaux (le paradis du DIY), des produits, de l’histoire de la marque, et rencontre avec les équipes ! L’après-midi est consacré à un brainstorming avec les chefs de produits et responsable développement et production, pour mettre au point le kit final ! C’est la partie que je préfère : vraiment intéressant de voir les challenges qui se présentent aux équipes Cultura, comprendre leur mode de fonctionnement, et essayer de trouver des solutions techniques pour que le produit final ressemble à ce que l’on avait en tête, tout en étant réalisable à plus large échelle !

Après six mois de développement, de production et de transport, vous pouvez maintenant retrouver mon kit en vente dans votre Cultura ! Et je suis super fière !

Encore merci aux équipes Cultura pour leur accueil (et tout leur travail !). Merci aussi à tous ceux qui ont pris le temps de voter pour moi l’année dernière, c’est grâce à vous que j’ai pu vivre cette chouette expérience !

La bonne nouvelle pour vous, c’est que Cultura renouvelle l’expérience cette année, si vous voulez participer au concours, toutes les informations sont ici ! Enfin, si vous êtes fan du kit, vous pouvez tenter de remporter le votre en jouant sur mon compte Instagram.

encart_culturacreas_concours_decopasquedenoel.jpg

 

 

Coussin arc-en-ciel en punch needle

ACS_0801Pour mettre de la couleur dans son intérieur, rien de tel que de succomber à la tendance « arc-en-ciel » qui envahit Instagram et Pinterest. Cela faisait longtemps que je souhaitais réaliser un coussin en punch needle (je me suis pour l’instant limitée à des ouvrages de plus petite taille, surtout pour des raisons techniques.). Si vous n’avez jamais essayé la punch needle, je vous conseille de lire pour commencer mon article sur « comment débuter en punch needle« , où vous apprendrez toutes les bases. Une vidéo Youtube arrive aussi très prochainement, stay tuned!

Ce tutoriel est réalisé avec de la laine Natura XL et la punch needle de chez DMC. Vous pouvez très bien le réaliser avec une autre punch/laine en fonction de ce que vous avez déjà à la maison. Si vous n’avez pas encore de matériel et souhaitez investir, vous pouvez relire mon article comparatif entre la punch needle DMC et Oxford pour vous aider à faire votre choix.

IMG_16491

  • Une aiguille magique ou punch needle
  • 4 couleurs de laine (j’ai utilisé les coloris 42, 41, 92 et 72 en Natura XL de chez DMC)
  • De la toile Aïda
  • Des pompons en laine bouillie
  • Du tissu pour l’arrière du coussin
  • De la ouate de rembourrage
  • Du thermocollant ou de la colle textile
  • Un cercle à broder ou un cadre vide
  • Le gabarit à imprimer (Petit modèle ou grand modèle)

Dans un premier temps, imprimez le gabarit, et reportez-le sur votre toile Aïda.

Je vous ai mis à disposition deux tailles de gabarit : un petit qui sera plus facile et rapide à réaliser à l’aide d’un cercle à broder de 30cm de diamètre, et un grand modèle. Pour le grand modèle, il vous faudra tendre la toile dans un vieux cadre ou dans un cadre spécialisé pour punch needle (comme je déteste investir dans du matériel qui ne sert qu’une seule fois, j’ai pris l’option débrouille, avec un vieux cadre, sur lequel j’ai maintenu ma toile tendue avec un fil). Je ne vous conseille pas d’utiliser un petit cercle à broder et de le bouger au fur et à mesure de l’ouvrage, avec l’épaisseur de la laine vous aurez du mal à fixer le cercle à broder (j’ai déjà essayé c’est une vrai galère, si bien que je n’ai jamais terminé le projet en question…).

Une fois le dessin reporté et la toile fixée, enfilez votre punch needle avec votre première couleur (le rose foncé, colori n°42 dans mon cas), et attaquez le premier arceau. Habituellement lorsque l’on fait de la punch needle, on vous conseille de faire d’abord le tour de la forme à remplir, puis de le remplir en escargot. Pour ce motif, et avec la toile Aïda je vous conseille plutôt de le remplir en aller-retour une ligne après l’autre comme sur le GIF ci-dessous :

Une fois le premier arceau rempli, coupez le fil et laissez-le sur l’arrière. Passez ensuite aux couleurs suivantes les unes après les autres (dans mon cas les couleurs n°41 puis 92 et 72 pour terminer). Une fois le motif fini, et pour s’assurer que toutes les boucles restent en place, il faut sécuriser l’ouvrage. Pour cela deux options : de la colle textile ou du thermocollant, que vous appliquez sur l’arrière de l’ouvrage (dans mon cas, la face la plus lisse où les fils dépassent). Les deux solutions fonctionnent très bien et je n’ai personnellement pas de préférence, prenez ce que vous avez sous la main !

Découpez tout autour de l’arc-en-ciel en laissant 2-3 cm de marge de couture. Epinglez endroit contre endroit le tissu de votre choix et votre ouvrage en punch needle. Réalisez une couture au plus proche de votre réalisation en punch needle, en laissant une ouverture assez large pour retourner le coussin.

Retournez le coussin, et fourrez-le de ouate de rembourrage. Pour un rembourrage réussi, il faut y aller petit à petit et ne pas hésiter à tasser la ouate régulièrement (à l’aide d’une baguette en bois par exemple). Faites une couture à la main pour fermer le coussin. Reste ensuite à coudre les petits pompons (qui font tout le charme de ce coussin à mon sens !) à une dizaine de cm d’écart les uns des autres.

2.pngEgayez votre intérieur grâce à ce joli coussin coloré !

Punch needle - coussin arc en ciel.png

Bilan couture #12 – Septembre

Le baby bump grossit, mon efficacité diminue, et le nombre de cousettes s’en ressent ! Ce mois-ci, j’ai réalisé une superbe couverture pour Baby O. dont vous retrouverez le tutoriel ici. Je suis très contente du résultat et j’espère qu’il l’utilisera pendant un moment. J’ai également réalisé une jupe parfaite pour cette fin de grossesse, basé sur un tutoriel gratuit, je vous détaille tout ça ici!

  • Défi été indien – Rebecca Meurin

J’ai eu le plaisir d’être contactée par Rebecca Meurin pour être ambassadrice de son défi « été indien » dont vous avez sans doute entendu parler si vous me suivez sur Instagram. Il s’agit d’un défi autour d’un patron/tutoriel de jupe portefeuille que Rebecca à mis à disposition gratuitement. Libre à vous d’imaginer votre version et de la poster sur Instagram avant le 21 décembre pour remporter l’un des chouette lots mis en jeu. Je n’ai pas été directement emballée par le sujet… (je me demandais comment rendre élégante une jupe portefeuille avec mon baby bump) et je suis finalement ravie de m’être prêter à l’exercice, car le résultat me plaît énormément et est super confortable ! Pour réaliser cette jupe, j’ai utilisé un jersey gris chiné de chez Mondial Tissu, ultra confort et étonnement de bonne qualité et facile à coudre étant donné le prix. J’ai légèrement modifié le patron en ajoutant quatre plis de 2cm sur le pan avant (pour rajouter de l’ampleur au niveau du ventre), et supprimé les froufrou initialement prévus pour faire deux pinces dans le dos (je suis habituellement une inconditionnelle des fronces et froufrous, mais avec le jersey au niveau de la ceinture ça lui donnait trop un air de petite culotte de petite fille.).

Si vous voulez effectuer les mêmes modifications que moi, il vous faudra mesurer 5cm depuis le haut du pan avant, réaliser 4 plis de deux cm les uns à la suite des autres. Les maintenir en place à l’aide d’une couture, puis assembler le pan avant avec le dos de la jupe, comme le prévoit le tutoriel. Pour le dos, les pinces mesurent 15 cm de hauteur, et pour la largeur, c’est à ajuster en fonction de votre morphologie !

Maintenant, j’ai hâte de découvrir vos versions !

IMG_9135ACS_0739IMG_9133

Ce mois-ci, j’ai également commencé une veste sable dans un superbe tissu Malhia Kent, mais je prends mon temps pour réaliser chacune des étapes, car je tiens a ce qu’elle soit parfaite, et une jolie blouse en dentelle de chez cousette. Je vous les présenterais le mois prochain !

IMG_0978.PNG

Couture débutante : une couverture nid d’ange pour nouveau-né !

img_0146.jpgCelles qui me suivent sur Instagram le savent, l’arrivée de Baby O approche, et les préparatifs commencent à s’accélérer. Comme c’est mon premier bébé, c’est parfois un peu dur de discerner ce qui sera vraiment utile de ce qui se révélera un gadget… et je déteste investir dans des accessoires dont j’aurai l’utilité deux fois uniquement. Je n’étais donc pas partie dans l’idée de coudre un nid d’ange, mais suite aux bons conseils de ma soeur, je me suis dit qu’une petite couverture matelassée / nid d’ange me serait très utile à la naissance, et que je pourrai l’utiliser en couverture pour la suite.

Voici donc un tutoriel tout à fait accessible aux débutantes (je vais essayer d’être très précise dans mes instructions, mais n’hésitez pas à me contacter si besoin), parfait également pour un cadeau de naissance. La partie la plus longue de cette réalisation sera de choisir les tissus ! J’ai eu beaucoup de compliments concernant les miens sur Instagram : un liberty « Queue to the zoo » version E et un coton gaufré assorti qui viennent tous les deux de chez Stragier. Si vous êtes à la recherche de liberty pour ce projet, je vous conseille vivement de faire un tour chez eux, car ils ont un large choix, et surtout parce qu’ils ont un moteur de recherche permettant de retrouver tous les tissus avec les mêmes tonalités que celles du liberty. C’est comme ça que j’ai trouvé le coton gaufré qui va parfaitement avec la couleur de la girafe de mon liberty. Ultra-pratique quand on achète sur Internet.

 

IMG_0193

couture_nid_d_ange9801.jpg

 

 

 

Commencez par découper un carré de 80×80 cm et un triangle isocèles rectangle de 30 cm de coté dans chacun de vos tissus et dans la ouate de rembourrage. Si votre ouate est trop fine, vous pouvez la découper en double pour augmenter l’épaisseur finale de la couverture (c’est ce que j’ai fait pour le corps de la couverture).

patron-image.001.jpeg

On commence par s’occuper de la capuche. Prenez vos trois triangles, et placez-les les uns sur les autres comme sur la photo : les deux tissus bord à bord endroit contre endroit, puis la ouate de rembourrage bord à bord en dessous des tissus. Disposez des pinces pour maintenir les épaisseurs en place, et faites une couture tout du long de l’hypoténuse du triangle (le bord le plus long pour les allergiques aux maths !).

Retournez votre capuche (pour que la ouate soit prise en sandwich entre les deux tissus), et repassez la couture que vous venez de réaliser.

Prenez maintenant les deux carrés de tissus, positionnez-les endroit contre endroit et épinglez. Dans un des angles, venez glisser la capuche précédemment assemblée (attention si votre liberty à un sens, placez la capuche « en haut » quand vous regardez la couverture dans le bon sens). Au niveau de la capuche, utilisez plutôt des pinces pour la maintenir en place plutôt que des épingles, ça sera plus simple.

Faites une couture tout au long de trois des bords du carré (dont les deux comprenant  un bord de la capuche). Retournez la couverture et repassez vos coutures.

Prenez la ouate, et venez l’insérez comme une couette dans sa housse par le côté. non cousu. Venez marquer un pli à un cm tout du long du coté non cousu sur chacun des tissus (celui par lequel vous venez d’insérer la ouate). Ce « rentré » va vous permettre de vous faciliter la couture à la main pour fermer votre couverture.

Réalisez une couture à la main tout du long… Pour une couture à la main réussie je vous conseille de visionner cette vidéo (en anglais, mais dont les images parlent d’elles même).

Pour terminer, effectuez un point à la main a chacun des coins de la couverture pour maintenir toutes les épaisseurs en place au cours des lavages. Pour ce faire, mesurez 8cm à partir de chacun des cotés, et prenez toutes les épaisseurs ensemble pour réaliser le point.

acs_0766.jpg

POmpon

réalisez un pompon en suivant les étapes photos puis venez le coudre en haut de la capuche. J’adore le style qu’apporte le pompon, mais peut-être que je l’enlèverais quand il aura la fâcheuse manie de tout attraper avec ses mains !

 

TADAM.pngEt ta-dam…. Vous voilà maintenant fière réalisatrice d’une jolie couverture à garder pour son bébé ou à offrir ! J’ai hâte de voir vos réalisations. En attendant, vous pouvez épingler la photo suivante sur Pinterest !

IMG_0192