Dessert léger à la fleur d’oranger

image.JPEG

C’était vendredi soir, nous avions du monde à dîner, prévu aucun dessert, et rien dans le frigo. J’ai eu une subite envie de fleur d’oranger, et je me suis rappelé de mon dessert favori au restaurant libanais tout près de mon ancien travail parisien : Mouhalabieh. Alors dis comme ça ce n’est pas particulièrement attirant, mais c’est un vrai régal, frais et léger, parfait pour terminer un repas copieux, et en plus, avec un peu de chance vous n’aurez pas besoin de faire un tour à la supérette du coin !

Pour ces entremets fleurs d’oranger, all you need is :

  • 140 grammes sucre semoule
  • 60 grammes maïzena
  • 750 grammes lait 1/2 écrémé
  • 1 c. à soupe d’eau de fleurs d’oranger
  • 40 grammes de pistaches sans sel (je n’en avais pas dans les placards, j’ai utilisé un mélange noisette/amande à la place… un régal !)
  • 6 cuillers à soupe de miel
Dans une casserole versez le lait, le sucre et la maïzena. Fouettez énergiquement pour obtenir un mélange homogène, puis portez sur le feu en remuant avec une cuiller en bois sans arrêt pour que les grumeaux ne se forment pas.
Lorsque le mélange s’épaissit (après une dizaine de minutes environ) retirez du feu, et ajoutez la fleur d’oranger.
Répartissez dans des jolis ramequins, et gardez-les au frais pendant au moins 2 heures (le temps de prendre l’apéritif et de finir le plat 🙂 ).
image 3.JPEG
Au moment de servir, décorez de pistaches ou autres fruits secs légèrement grillés à la poêle ou au four, et d’une cuiller de miel.
Et Ta-DAMMMM régalez-vous 🙂
 image 2.JPEG

Broche renard

IMG_4104.jpgLe week-end dernier mes témoins de choc m’ont organisé mon EVJF (comme je les aime, entre copines, avec des activités au top !)

Pour rendre le week-end encore plus génialissime, ma plus jeune sœur a imaginé un modèle de broche, signe de ralliement pour tout le groupe. Elle en a réalisé une pour chacune d’entre nous, et je crois que l’on a toutes été conquises par ce petit renard.

Comme elle a aussi rencontré un grand succès sur Instagram, j’ai invité ma sœur Joséphine en guest star sur le blog pour qu’elle vous dévoile toutes les étapes de la réalisation de cette broche ;).

Pour ce renard tout mignon, all you need is:IMG_4017.jpg

  • De la feutrine assez épaisse noire
  • De l’adhésif pailleté blanc et cuivre (vous en trouverez chez Cultura, celui que ma soeur a utilisé est de la marque TOGA)
  • De la colle extra forte
  • Des strass cuivre pour les yeux, et une perle noire pour la truffe
  • Une attache pour broche
  • Une paire de ciseaux
  • Le gabarit à imprimer ici
  • Optionnel : des chutes de tissu vert si vous souhaitez ajouter une demi-couronne de feuilles

Dans un premier temps, imprimez le gabarit et découpez les différentes formes dans le papier. Reportez la forme basse du visage sur l’adhésif blanc, et celle du haut sur l’adhésif cuivre.

Enlevez la partie protectrice de l’adhésif du bas du visage, et collez-la directement sur la feutrine noire. Procédez de même pour le haut du visage (à cette étape, vous pouvez rajouter un supplément de colle, car paillette sur paillette ça ne tient pas très bien!)

Si vous voulez réaliser une demi-couronne de feuilles en bas de la broche, il faut alors découper dans du tissu vert une dizaine de gouttes d’environ 1 cm de hauteur. Une fois découpées, il faut les replier sur elles-mêmes à la base, mettre un point de colle et attendre qu’il sèche en serrant bien entre ses deux doigts.

Une fois la dizaine de feuilles formée, il faut les assembler (toujours à l’aide de la même colle) en demi-couronne sur le bas du renard.

Ensuite, collez les deux strass pour les yeux, et la perle pour le nez. Découpez la feutrine noire tout autour de l’adhésif. On y est presque, plus qu’une étape!

Pour terminer, collez l’attache pour broche à l’arrière de la feutrine,

IMG_4052

et TA-DAMM portez fièrement votre broche faite main!

IMG_4130.jpg

Les manchons de vélo

C’est la nouvelle année, il fait froid, et c’est dur de tenir ses bonnes résolutions !

image

Mais grâce à ces manchons cousus main et élégants, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas faire tous vos trajets à vélo !

Pour voyager les mains au chaud, all you need is:IMG_3025

  • 150 x 140 cm de tissu déperlant
  • 150 x 140 cm de tissu doudou (polaire, ou fourrure)
  • 20 x 140 cm de tissu contrastant pour les petits nœuds
  • 8 cm de ruban velcro
  • 1,20 m de biais (ou un peu plus de tissu déperlant pour faire le biais vous même)
  • Le patron, à télécharger ici

 

 

Pour commencer, imprimez le patron(qui se présente sous forme de 3 feuilles A4), assemblez les 2 feuilles A4 de la pièce principale et découpez les gabarits (pièce principale et nœud). Reportez le gabarit sur le tissu : il vous faudra couper la pièce principale en quadruple exemplaires sur chacun des tissus  (deux sur l’envers, et deux sur l’endroit), et la pièce pour le nœud en quadruple exemplaires aussi sur le tissu contrastant.

Une fois l’ensemble de vos pièces découpées, vous devez avoir devant vous 12 pièces : 4 pièces principales en polaire, 4 pièces principales en tissu déperlant, et 4 pièces pour les nœuds.

 

Pour l’assemblage : munissez-vous de deux pièces de polaire (une sur l’endroit, et une sur l’envers), fixez sur l’endroit du tissu une des parties du velcro en vous fiant aux marques présentes sur le patron. Puis, épinglez endroit contre endroit ces deux pièces (les velcros doivent alors être en face, et s’accrocher l’un a l’autre). Cousez tout le long de la couture supérieure, et de l’extrémité au cran sur la couture inférieure. Vous avez maintenant un tube de polaire, en partie fermé par un velcro au niveau du petit côté.

Faites de même sur les deux autres pièces polaires.

Puis, épinglez endroit contre endroit les pièces de tissu déperlant, et reproduisez les même étapes coutures.

Vous avez à ce stade, deux tubes de polaire, et deux tubes de tissu déperlant. Crantez tout le long de la couture des parties les plus courbes des tubes de tissu déperlant

 

Prenez un tube de tissu déperlant, et un tube de tissu polaire, épinglez-les endroit contre endroit. Faites une couture tout le long de la petite ouverture du manchon, celle où se trouve le velcro (c’est celle par laquelle passera le guidon).

IMG_3333

Enfin, retournez le tissu pour que la polaire se retrouve à l’intérieur du manchon, et le tissu déperlant à l’extérieur. Il vous reste ensuite à poser du biais sur toute la partie extérieure du manchon pour le terminer ! Moi j’ai fait mon biais moi-même, car je le voulais raccord à mes manchons, mais vous pouvez aussi prendre une couleur contrastante.

 

Et TA-DAMMM, admirez le résultat ! Et maintenant, plus d’excuse pour ne pas aller au travail en vélo 😉

 

IMG_3491IMG_3455

 

Une étoile lumineuse…

IMG_3022…pour vous guider dans cette nouvelle année!

Lors de notre dernière session shopping parisienne, j’ai repéré plein de jolies lumières d’ambiance chez merci ou fleux… à chaque fois une jolie forme en fil de fer, et une guirlande lumineuse tout autour… simple à réaliser, l’occasion de ressortir ses pinces coupantes.

Pour ce DIY all you need is:IMG_2990

  • 160 cm de fil de fer cuivré
  • Si votre fil de fer n’est pas cuivré, une bombe de couleur cuivre
  • Une guirlande lumineuse à LED d’environ 2 m
  • Du masking tape, ou un ruban adhésif type chaterton
  • Une règle graduée
  • Des pinces rondes (ou plates) et coupantes.

 

Dans un premier temps, il faut construire la structure en fil de fer. Prenez l’extrémité de votre fil de fer, mesurez 15 cm, et à l’aide de la pince coupante, marquez un angle interne (sans couper le fil !). Puis, mesurez de nouveau 15 cm et marquez un autre angle, cette fois-ci externe. Renouvelez l’opération jusqu’à ce que le fil de fer soit complètement en zig-zag.

Prenez l’une des extrémités du fil de fer (il doit vous rester environ 10 cm) et venez la joindre contre l’autre extrémité. Maintenez les deux morceaux de fils de fer l’un contre l’autre à l’aide du masking tape. Votre structure doit maintenant ressembler à une étoile (pas très symétrique et un peu tordue à certains endroits certes, mais charmante). Harmonisez l’allure de l’étoile en dépliant ou repliant certaines branches.

Une fois satisfaite de votre étoile, il faut passer à l’étape « spray » si votre fil de fer n’est pas cuivré.

Une fois la peinture sèche, il ne reste plus qu’à embobiner la guirlande lumineuse tout autour de la structure .

IMG_3005

Allumez-la , et TADAMMM admirez le résultat !